Le Moulin-Rouge de Paris s'attaque à des Vaudois
Actualisé

Le Moulin-Rouge de Paris s'attaque à des Vaudois

Litige entre le célèbre Moulin-Rouge, à Paris, et une troupe de jeunes comédiens amateurs. Motif: le nom de leur spectacle.

Intitulée «Moulin-Rouge, la Dame aux camélias», la comédie musicale se joue actuellement au Théâtre Barnabé. Mais si l'Association pour la comédie musicale en Suisse romande est en ébullition, c'est pour une autre raison.

Les avocats de la société Bal du Moulin-Rouge l'ont sommée fin juillet de retirer les affiches et de revoir la communication. «Ils nous ont menacés de dommages et intérêts. Nous avons essayé de leur expliquer dans quelle catégorie on jouait!» a révélé l'un des membres, Nicolas Roehrich.

La société défend bec et ongles son nom, qu'elle considère comme une marque. «Mais elle n'a pas été enregistrée en Suisse dans la classe des spectacles, rétorque Gilles Robert-Nicoud, avocat de l'association. Il s'agit d'une comédie musicale et non d'un produit de consommation.»

A Paris, on engage quatre ou cinq procédures de ce genre par mois. «Quand vous protégez un symbole, vous ne laissez pas n'importe qui utiliser votre nom», justifie le directeur de la communication. Les exigences ont depuis peu été revues à la baisse, et les relations s'apaisent. Une annonce sera faite avant chaque spectacle pour «remercier le célèbre cabaret parisien».

Des modifications ont été apportées dès hier sur le site Internet, observé à la loupe depuis Paris. «S'il n'y mettent pas de la bonne foi, nous entamerons une procédure pour interdire le spectacle», menace-t-il.

Sophie Roselli

Ton opinion