Moustique-tigre à Fribourg: «Il pourrait passer l'hiver sous nos latitudes»
Actualisé

Moustique-tigre à Fribourg«Il pourrait passer l'hiver sous nos latitudes»

Le moustique-tigre se trouve très souvent sur les aires d'autoroutes, car cette espèce ne se déplace pratiquement pas.

Le moustique-tigre est de moins en moins exposé aux basses températures et pourrait passer l'hiver sous nos latitudes.

Le moustique-tigre est de moins en moins exposé aux basses températures et pourrait passer l'hiver sous nos latitudes.

Keystone

Après avoir été identifié dans plusieurs cantons suisses, le moustique-tigre arrive dans celui de Fribourg. Amenée par des véhicules, l'espèce se trouve très souvent sur les aires d'autoroutes, comme au restoroute de la Gruyère.

Dans une interview donnée à Radio Fribourg le 16 octobre, Daniel Cherix, responsable du groupe-expert moustiques pour la Suisse romande, a déclaré que des pièges déposés vers le restoroute de la Gruyère ont permis de récolter des oeufs. Aucune larve n'a toutefois été trouvée. On ne peut donc pas dire que l'espèce se «soit installée dans le canton de Fribourg», a ajouté Daniel Cherix.

«Quand il sort des véhicules, le moustique-tigre ne se déplace pratiquement pas. Au cours de sa vie (4 à 6 semaines), son rayon de mouvement est de 100-150 mètres de son lieu de naissance. Alors quand on le cherche, on le trouve, comme c'est le cas à Fribourg», a a ajouté le spécliaste Peter Lüthy dans une interview à «La Liberté» parue vendredi.

Selon le professeur émérite de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), «il ne ne faut pas paniquer mais il est important qu'une surveillance soit effectuée et que les informations circulent entre les médecins, les cantons et les pays. C'est grâce à ça que les autorités peuvent prendre les mesures appropriées».

Peter Lüthy a ajouté que la population du moustique-tigre sera certainement de «plus en plus dense». Selon lui, «la hausse des températures allonge la période de reproduction. Le moustique-tigre est de moins en moins exposé aux basses températures et pourrait passer l'hiver sous nos latitudes.» (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion