Genève: Le moustique-tigre, la menace de l'été
Actualisé

GenèveLe moustique-tigre, la menace de l'été

Déjà bien installée en France et au Tessin, la bestiole serait en passe de gagner la Suisse romande. Ses piqures peuvent transmettre des maladies infectieuses.

par
mag
Les piqûres de l'insecte originaire de l'Asie du sud-est sont plus douloureuses que celles des autres moustiques.

Les piqûres de l'insecte originaire de l'Asie du sud-est sont plus douloureuses que celles des autres moustiques.

Genevois et Vaudois n'échapperont pas à l'insecte aux pattes rayées. Le moustique-tigre risque de débarquer très prochainement, selon «Le Matin». Il est déjà présent dans les cantons de Berne, Saint-Gall et Uri depuis l'année passée, et au Tessin depuis une dizaine d'années. En France, il occupe 18 départements et sa population ne cesse de croître. Il est donc inévitable qu'il colonise la Suisse romande «si ce n'est pas déjà fait», selon un technologue. Et «plus la population du moustique-tigre augmente, plus il y a des risques qu'il transmette une maladie», a indiqué le spécialiste au quotidien orange.

Les piqûres du moustique-tigre sont particulièrement douloureuses. La bête est aussi vecteur de maladies infectieuses, comme le chikungunya et la dengue, qui provoquent de fortes fièvres et des douleurs articulaires.

Ton opinion