Le «MSC Napoli» commence à perdre sa cargaison
Actualisé

Le «MSC Napoli» commence à perdre sa cargaison

LONDRES - Le porte-conteneur en perdition «MSC Napoli», volontairement échoué samedi par les autorité britanniques, a commencé à perdre sa cargaison, tandis que les gardes-côtes redoutaient dimanche un chavirement voire une dislocation du navire.

Des responsables ont précisé que du fioul commençait à fuir d'une fissure dans la coque.

Victime d'une avarie en Manche lors de la tempête de jeudi, a été immobilisé sur des fonds de faible profondeur, à moins de deux kilomètres au large du port de Sidmouth, dans le sud de l'Angleterre.

Les 26 membres de son équipage ont pu être secourus par des hélicoptères de la marine britannique mais le «MSC Napoli» transporte toujours quelque 41.700 tonnes de marchandises, dont 1.700 tonnes sont considérées comme dangereuses.

Selon Robin Middleton, conseiller du gouvernement britannique pour le sauvetage, la pire menace provient des quelques 3.000 tonnes de diesel et de fioul: mais seul l'un des réservoirs de fioul semble être percé et pas plus de 200 tonnes ne risquent de s'en échapper.

Les secouristes devraient chercher à stabiliser le navire, pomper le fioul et enlever les conteneurs restants.

L'Agence britannique des gardes-côtes a annoncé que plus de 200 conteneurs étaient tombés à l'eau samedi soir alors qu'une mer démontée était signalée sur la côte anglaise. Le navire gîtait à 30 degrés dimanche et menaçait de se retourner.

De même source on faisait état de traces d'hydrocarbures provenant de la salle des machines du porte-conteneur découvertes sur une plage voisine.

L'état d'alerte à la pollution a été déclenché, une cinquantaine de gardes-côtes étant mobilisés pour retrouver les conteneurs manquants et localiser d'éventuelles pertes toxiques.

Selon Paul Coley, porte-parole de l'agence, deux des conteneurs recherchés contiennent des matières dangereuses, notamment de l'acide pour piles et des produits parfumants. Il a toutefois assuré que le risque encouru était «minimal». (ap)

Ton opinion