France: Le mur «anti-intrusions» de Calais est achevé
Actualisé

FranceLe mur «anti-intrusions» de Calais est achevé

Le mur destiné à empêcher les migrants de monter clandestinement dans des camions est fini.

Le mur alors en construction à Calais.

Le mur alors en construction à Calais.

AFP

«Les travaux du mur végétalisé sont achevés», a déclaré à l'AFP un porte-parole des services de l'Etat.

Ce mur de quatre mètres de hauteur et d'un kilomètre de long prolonge des grillages déjà installés sur la rocade, près du port. Financé par la Grande-Bretagne (2,7 millions d'euros soit près de 3 millions de francs), il doit être progressivement végétalisé côté circulation.

Il vise à protéger la rocade des assauts de migrants voulant passer en Angleterre, s'ils revenaient à Calais malgré la destruction du bidonville surnommé la «Jungle» fin octobre.

La maire de Calais y était opposée

Les travaux avaient débuté le 20 septembre, quand «le camp de la Lande» - le nom officiel de la «Jungle» où vivaient plusieurs milliers de migrants - était situé à proximité.

La maire du port de Calais avait tenté sans succès devant la justice administrative de les faire interrompre.

Avec dix millions de passagers par an, le port de Calais est le premier port français et le deuxième port européen de voyageurs, derrière Douvres (Angleterre). (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion