Nyon (VD): Le Musée du Léman en fête avant de s'agrandir
Actualisé

Nyon (VD)Le Musée du Léman en fête avant de s'agrandir

L'institution nyonnaise organise six journées spéciales à l'occasion de son 60e anniversaire. Et voit déjà son futur en grand avec un projet d'extension pour 2017.

par
Laurent Morel
Le mésoscaphe Auguste Piccard était l'attraction principale de l'Expo nationale 64 à Lausanne.

Le mésoscaphe Auguste Piccard était l'attraction principale de l'Expo nationale 64 à Lausanne.

Le mésoscaphe Auguste Piccard sera fêté ce dimanche 6 avril, pour la première des six journées spéciales consacrées aux 60 ans du Musée du Léman à Nyon (VD). Si le fameux sous-marin, actuellement restauré au Musée des transports où il est habituellement exposé, ne sera pas sur place, des anciens membres de l'équipage de l'attraction de l'Expo 64 de Lausanne seront présents.

Le Musée du Léman abrite le fonds Piccard, qui comprend plus de 1900 plans de sous-marins et ballons, 9000 photos, 700 bandes de films et audios, 2000 livres ou encore 500 objets divers. La Ville de Nyon met par ailleurs au concours une bourse d'étude basée sur cette collection. Réparties tout au long de l'année, les autres journées de fête mettront en valeur d'autres thèmes, comme les bateaux de plaisance ou la pêche.

Plus de 750'000 visiteurs

Depuis son ouverture, le 5 juillet 1954, l'unique musée consacré au Léman a accueilli plus de 750'000 visiteurs. «Aujourd'hui, nous recevons plus de 50% d'enfants, se réjouit Marianne Chevassus, conservatrice ad-intérim. Nos visiteurs sont pour la plupart des gens fidèles et viennent de la région. Mais certains se sont déplacés de très loin.»

Outre diverses salles d'exposition sur les bateaux, la pêche, le sauvetage et des activités diverses, le Musée du Léman possède des aquariums depuis 1985.

Bientôt agrandi?

Installé dans une bâtisse datant de 1756 plusieurs fois rénovée, le Musée du Léman rêve d'espace. «L'objectif est de s'agrandir d'ici à 2017», confirme le municipal nyonnais de la Culture, Olivier Mayor. La Ville dispose de nombreux éléments qu'elle ne peut pas exposer dans le bâtiment actuel, trop petit. Les lauréats du concours d'architecture seront présentés cet été. Après avoir récupéré la place de l'école ménagère à la fin des années 1980, puis celle de l'école de Rive en 2004, le musée peut donc voir son futur avec le sourire. «24 heures» indiquait l'automne dernier que le coût de l'agrandissement devrait s'élever à 25 millions de francs, couverts en partie par des dons.

Ton opinion