Le musée qui oublie un dinosaure
Actualisé

Le musée qui oublie un dinosaure

Un musée canadien, qui souhaitait acquérir le squelette d'un dinosaure, a découvert qu'il le possédait déjà dans sa propre collection.

Le Musée Royal Ontario de Toronto détenait depuis 1962 un barosaure de 24 mètres, depuis totalement oublié.

Un employé en quête d'un squelette de barosaure aux Etats-Unis est un jour tombé sur un vieil article expliquant que le musée en possédait un, selon un communiqué du musée.

Comme le musée ne disposait pas d'assez d'espace pour exposer le squelette, les ossements avaient été répartis parmi les collections, sans note expliquant qu'ils appartenaient à un seul et même dinosaure. Le musée, qui s'est récemment agrandi, envisage d'exposer l'imposant squelette en décembre.

(ats)

Ton opinion