Bellinzone : Le mystère des déflagrations nocturnes
Actualisé

Bellinzone Le mystère des déflagrations nocturnes

Les habitants de plusieurs quartiers de la capitale tessinoise sont dérangés depuis plusieurs jours par de fortes explosions. La police enquête mais n'as pas encore trouvé leur cause.

par
atk
Lors de carnaval de gros pétards avaient été utilisés, mais la police n'a trouvé aucun reste d'engin pyrotechnique nulle part.

Lors de carnaval de gros pétards avaient été utilisés, mais la police n'a trouvé aucun reste d'engin pyrotechnique nulle part.

Keystone

Depuis quelques semaines, les résidents de plusieurs endroits de la capitale tessinoise, mais aussi des communes environnantes du Grand Bellinzone, Giubiasco, Monte Carasso et Sementina, sont réveillés par de forts bruits.

L'affaire a été révélée dans le groupe Facebook. «Tu es de Bellinzone si...» dans lequel de nombreuses personnes ont énuméré les bruits retentissants qu'ils ont entendus ces derniers temps et toujours de nuit. «Déflagration maintenant, 22.49», a écrit un internaute. «Fort bruit maintenant. C'était quoi?», demande un autre. «Zone du stade, j'ai entendu deux explosions», confirme une jeune femme sur le réseau social.

Depuis dix jours

«Cela fait au moins une dizaine de jours que cette histoire continue. Tard la nuit ou très tôt le matin on entend ces fortes déflagrations. Personnellement, j'en ai entendu deux lundi soir vers 23h. Ma cousine en a entendu une vendredi vers 5h30 du matin», a fait savoir un lecteur de tio.ch/20minuti.ch habitant à Monte Carasso.

Contactée, la police cantonale n'arrive pas à trouver une raison plausible à ces déflagrations. «Nous faisons des vérifications. Officiellement nous n'avons reçu qu'un seul signalement pour ces explosions d'origine inconnue et plus précisément lundi vers 23h».

D'après «La Regione», la raison la plus plausible serait le bruit de l'explosion de pétards très puissants, dont certains avaient été utilisés par des vandales lors du carnaval. Leur puissance était telle que les deux toboggans d'un parc avaient été cassés, mais les policiers n'ont trouvé aucun reste d'engin pyrotechnique nulle part.

Ton opinion