Suisse: Le National contre le gaspillage dans l'industrie
Actualisé

SuisseLe National contre le gaspillage dans l'industrie

Environ 350'000 tonnes de pertes évitables sont générées chaque année par les branches de l'industrie, parfois en raison de la réglementation.

Isabelle Chevalley (Vert'lib/VD) a croisé le fer avec Alain Berset sur la date de péremption des yoghourts.

Isabelle Chevalley (Vert'lib/VD) a croisé le fer avec Alain Berset sur la date de péremption des yoghourts.

Keystone

Le gaspillage dans l'industrie agro-alimentaire doit être réduit. Le Conseil national a accepté mercredi par 161 voix contre 14 et 10 abstentions une motion de sa commission de la science demandant de diminuer la régulation. Le Conseil des Etats devra se prononcer.

Selon une étude mandatée par l'Office fédéral de l'environnement, environ 350'000 tonnes de pertes évitables sont générées chaque année par les branches de l'industrie, déplore la commission. Attribuant ce gaspillage en partie à certaines bases légales, elle demande au Conseil fédéral de procéder à des simplifications, réductions et suppressions dans les réglementations en vigueur.

«Pas la bonne adresse pour ces réflexions»

«Il m'arrive de manger un yoghourt trois mois après sa date de péremption», a fait savoir Isabelle Chevalley (Vert'lib/VD). Et le ministre de l'intérieur Alain Berset de rétorquer: «Je mange souvent des yoghourts au-delà de la date de péremption».

Il estime cependant que ce n'est pas à l'administration fédérale de fixer la date de péremption des produits alimentaires, et avertit que la motion aboutirait non pas à moins, mais à plus de régulation.

«Nous ne sommes pas la bonne adresse pour déposer ces réflexions», a-t-il soutenu en vain. «Si nous pouvons modifier des dispositions, nous sommes preneurs, mais nous avons besoin d'éléments concrets. Les demandes contenues dans la motion sont trop floues. On ne voit pas par où commencer». Le Conseil des Etats doit désormais se pencher sur la question. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion