Assurance maladie: Le national refuse la solution de Burkhalter

Actualisé

Assurance maladieLe national refuse la solution de Burkhalter

La solution de Didier Burkhalter pour résoudre le problème des réserves de l'assurance maladie ne séduit pas la commission de la santé publique du National.

La solution de Burkhalter n'a pas séduit.

La solution de Burkhalter n'a pas séduit.

Cette dernière lui demande certes d'agir, mais de renoncer à une compensation via les réductions de primes.

Par 18 voix contre 3, la commission a adopté une motion demandant au Conseil fédéral de présenter, si nécessaire au moyen d'une procédure d'urgence, une révision de la loi, a indiqué sa présidente Thérèse Meyer (PDC/FR) vendredi devant la presse. L'idée est de rétrocéder le surplus de primes payées pour la constitution de réserves dans certains cantons.

Comme les cantons, la commission n'a pas suivi l'idée lancée par le ministre de la santé. Pas question d'agir via les subsides que la Confédération paie aux cantons pour diminuer les primes des personnes aux revenus les plus modestes. «Tous ceux qui ont trop payé doivent profiter», a expliqué Mme Meyer.

Il reviendra au gouvernement de trouver une solution. Parmi les idées «embryonnaires» évoquées: agir via la rétrocession d'une part de la taxe CO2 aux assurés. (ats)

Ton opinion