Suisse: Le National vote une rallonge de 47,5 millions
Actualisé

SuisseLe National vote une rallonge de 47,5 millions

L'AI et la revitalisation des eaux coûteront plus cher que prévu à la Confédération.

Le Conseil national se penche sur le budget de la Confédération depuis mardi.

Le Conseil national se penche sur le budget de la Confédération depuis mardi.

Keystone

Le National a voté jeudi des rallonges respectives de 15 et 10,9 millions de francs. Le second supplément au budget 2018 porte ainsi en tout sur 47,5 millions, dont 39,8 millions ont une incidence financière.

La Confédération couvre 62,5% des dépenses destinées à garantir le minimum vital des bénéficiaires de prestations complémentaires à l'assurance invalidité. Une enquête menée auprès des organes d'exécution cantonaux a toutefois montré que les crédits prévus dans le budget 2018 ne suffisaient pas pour que Berne puisse honorer dans les délais ses engagements.

De l'argent supplémentaire est également nécessaire pour financer la contribution fédérale pour la revitalisation des eaux. Les fonds budgétés ont déjà été utilisés en raison des obligations découlant des conventions-programmes et des décomptes liés à des projets isolés. Un supplément, qui sera en partie compensé, servira à régler d'autres factures concernant des engagements existants.

Crédits urgents

Deux millions ont été libérés pour financer des intérêts rémunératoires liés aux impôts et aux taxes. La Délégation des finances du Parlement a déjà donné sont feu vert à ce crédit urgent. Elle a fait de même pour les 1,7 million de francs destinés en 2018 à l'enquête sur l'accident d'avion Junkers au Piz Segnas.

Le transfert du domaine de sécurité de l'information et des objets au Secrétariat général du Département fédéral de la défense nécessite 4 millions de plus. Ces besoins, qui n'avaient pas pu être déterminés et correspondent à 25 emplois, seront entièrement compensés.

Un crédit de 4,5 millions couvrira les coûts de location supplémentaires au Centre fédéral pour demandeurs d'asile de Boudry (NE). Il sera entièrement compensé par une réduction des investissements.

Trump à Davos

La menace terroriste accrue et la venue du président américain Donald Trump ont fait augmenter la facture pour la sécurité du Forum économique de Davos de 1,2 million. La Suisse a par ailleurs besoin de 2,16 millions de plus pour sa contribution à l'Agence spatiale européenne.

Le National a en outre libéré 625'000 francs de plus pour la participation de la Suisse à l'exposition universelle 2020 de Dubaï, 1,15 million pour régler la facture de la police valaisanne pour la conférence sur Chypre de l'été 2017 à Crans-Montana, 200'000 francs pour la contribution à l'agence européenne FRONTEX et 103'000 francs pour la participation à un programme de l'OCDE sur les compétences des adultes.

Une rallonge de 123'000 francs couvrira les contributions légèrement supérieures aux prévisions aux organisations de l'aviation civile internationale. Des problèmes techniques ont gonflé la facture du projet de plateforme destinée à la publication de la feuille officielle de 550'000 francs.

Transfert

La Chambre du peuple a aussi donné son aval pour transférer neuf millions du crédit pour l'exploitation des routes nationales à celui pour l'aménagement et l'entretien de ces voies. Elle a aussi donné son feu vert pour faire passer le taux maximum des transferts de 10 à 30% dans le crédit de 67 millions destiné au programme informatique GENOVA.

Le Conseil des Etats doit encore se prononcer lundi. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion