Actualisé

Le «New York Times» soutient Hillary Clinton et John McCain

Le «New York Times» a fait son choix. Le prestigieux journal a apporté jeudi son soutien aux candidatures de la démocrate Hillary Clinton et du républicain John McCain.

A propos des démocrates, le quotidien américain explique que les premières primaires organisées dans le pays ont fait émerger deux candidats de grande valeur: la sénatrice de New York et son principal rival, le sénateur de l'Illinois Barack Obama. Le journal a tranché en faveur de l'ex-First Lady en raison de son expérience.

«Très impressionnés»

«En entendant ses prises de position sur la présidence, ses projets et ses réponses aux grands problèmes de l'Amérique, nous sommes très impressionnés par l'étendue de ses connaissances, par la force de son intelligence, et par l'ampleur de, oui, son expérience», explique le journal.

«Alors que les démocrates ont désormais les yeux tournés vers les primaires dans les grands Etats le 5 février, le comité éditorial du «Times» leur recommande fortement de désigner Hillary Clinton comme leur candidate pour l'élection présidentielle de 2008».

La compétition est pour l'instant serrée entre l'épouse de Bill Clinton et Obama, qui ambitionne de devenir le premier président noir des Etats-Unis. L'ancien sénateur de Caroline du Nord John Edwards est troisième.

Importants désaccords

Quant aux républicains, le «Times» explique avoir d'importants désaccords avec l'ensemble des candidats mais précise que son choix s'est aisément porté sur le sénateur de l'Arizona.

«Le sénateur de l'Arizona John McCain est le seul républicain à promettre de mettre fin à la façon de gouverner de George W. Bush (...) Ayant par le passé travaillé avec l'autre bord pour développer des politiques bipartisanes saines, il offrirait un choix à un plus grand nombre d'Américains que tout le reste des Républicains», estime le journal.

Le «Times» ajoute que McCain a montré qu'il savait rester ferme sur ses principes, qu'il a plaidé très tôt pour la lutte contre le réchauffement climatique et qu'il a été l'une des premières figures du camp républicain à critiquer la conduite de la guerre en Irak. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!