Actualisé

Drogue en ArgentineLe nez des fonctionnaires désormais examiné

Le gouverneur d'une province du sud de l'Argentine a imposé par décret aux fonctionnaires locaux de subir une rhinoscopie.

Cette décision a été prise afin de déceler une éventuelle consommation de drogue, a rapporté dimanche la presse locale. Martin Buzzi, gouverneur de la province de Chubut est un allié de la présidente Cristina Kirchner (gauche). Il a déclaré que ceux qui refusent de se soumettre à cet examen «devront choisir un autre chemin» hors de l'administration publique.

Concernant dans un premier temps les employés de l'Exécutif local, les tests devraient ensuite toucher les fonctionnaires du Parlement et de la Justice. Cette mesure fait polémique dans un pays où la consommation de drogue n'est pas pénalisée.

M. Buzzi a justifié sa décision en l'inscrivant dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue. «Même si la consommation n'est pas pénalisée, les employés du secteur public doivent montrer l'exemple», a-t-il ajouté.

Selon lui, «celui qui se drogue est en contact avec l'illégalité (...) Il faut donner l'exemple et dire clairement de quel côté nous sommes», a-t-il insisté. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!