Actualisé 02.07.2015 à 17:21

Arnaque sur internet Le Nigeria rend 10'000 euros à un Français

Le Nigeria a annoncé jeudi avoir retrouvé et restitué 10'000 euros extorqués à un Français qui pensait avoir trouvé la femme de sa vie sur internet mais était en réalité l'énième victime d'une arnaque de ce genre.

La Commission nigériane contre les délits économiques et financiers (EFCC) a indiqué avoir réussi à retrouver 10.000 des 25'000 euros extorqués au citoyen français François Mercade, qui lui ont été remis. M. Mercade «a dit avoir rencontré une beauté nigériane du nom de Kate Williams sur internet en 2009, et ils ont entamé une relation, jusqu'à prévoir de se marier», selon l'EFCC.

«Mme Williams devait déménager pour rejoindre M. Mercade en France pour consommer leur union», mais elle «a commencé à lui raconter que la compagnie (qui l'employait) refusait de la payer», a relaté cet organisme.

La prétendue fiancée a donc affirmé avoir besoin d'argent pour payer un avocat et poursuivre son employeur qui refusait de lui verser de l'argent. Elle a ensuite demandé à sa victime de lui envoyer de quoi renouveler ses papiers d'identité pour pouvoir effectuer le voyage.

M. Mercade lui a alors fait un virement de 25'000 euros (33'000 dollars) «avant de réaliser que l'amour de ses rêves était en train de l'escroquer». «Kate Williams» n'était autre qu'Omodara Adedapo Oluseye, étudiant dans un institut d'agriculture du sud-est du Nigeria.

L'ambassade de France avait signalé la fraude aux autorités nigérianes en septembre 2009. M. Oluseye et son complice, Adesuyi Ayodeji Adedapo, ont été arrêtés en 2009 et ils ont purgé une peine d'un an de prison. Les arnaques via internet, visant des résidents de pays développés, sont très courantes depuis le Nigeria. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!