Le Nobel de la Paix à Muhammad Yunus et à la Grameen Bank
Actualisé

Le Nobel de la Paix à Muhammad Yunus et à la Grameen Bank

Le prix Nobel de la paix a été conjointement attribué vendredi au Bangladais Muhammad Yunus et à sa banque spécialisée dans le micro-crédit, la Grameen Bank, a indiqué vendredi à Oslo le Comité Nobel.

Au total, 191 candidats ont été nominés pour le prix cette année.

«Une paix durable ne peut pas être obtenue sans qu'une partie importante de la population trouve les moyens de sortir de la pauvreté», a déclaré Ole Danbolt Mjoes, le président du comité Nobel. «Le micro-crédit est un de ces moyens», a-t-il ajouté.

«Je suis ravi, vraiment ravi. Vous soutenez un rêve pour former un monde débarrassé de la pauvreté», a réagi le lauréat sur les ondes de la radio NRK.

Surnommé le «banquier des pauvres», Muhammad Yunus, brillant économiste, a fondé en 1976 la Grameen Bank, première banque au monde à pratiquer le micro-crédit en faveur de personnes totalement insolvables. Elle a obtenu le statut de banque en 1983.

Seule condition pour y adhérer: les demandeurs doivent emprunter par groupes de cinq et s'épauler pour les remboursements.

Le Nobel de la paix -un diplôme, une médaille d'or et un chèque de 10 millions de couronnes suédoises (environ 1,1 million d'euros)- sera remis à Oslo le 10 décembre, date-anniversaire de la mort de son fondateur, le savant et philanthrope suédois Alfred Nobel, inventeur de la dynamite.

Les autres prix Nobel de la Paix

Voici la liste des quinze derniers lauréats du prix Nobel de la Paix, dont l'édition 2006 a été conjointement attribuée vendredi au Bangladais Muhammad Yunus et à sa banque spécialisée dans le micro-crédit, la Grameen Bank.

2006: Muhammad Yunus (Bangladesh) et la Grameen Bank

2005: Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et son directeur Mohamed ElBaradei (Egypte)

2004: Wangari Maathai (Kenya)

2003: Shirin Ebadi (Iran)

2002: Jimmy Carter (Etats-Unis)

2001: Organisation des Nations Unies (ONU) et son secrétaire général Kofi Annan (Ghana)

2000: Kim Dae-Jung (Corée du Sud)

1999: Médecins sans frontières (fondé en France)

1998: John Hume et David Trimble (Irlande du Nord/Grande- Bretagne)

1997: Campagne internationale pour l'interdiction des mines antipersonnel, et sa coordinatrice Jody Williams (Etats-Unis)

1996: Carlos Belo et José Ramos-Horta (Timor-Est)

1995: Mouvement antinucléaire Pugwash (fondé au Canada) et Joseph Rotblat (Grande-Bretagne)

1994: Yitzhak Rabin, Shimon Peres (Israël) et Yasser Arafat (OLP)

1993: Nelson Mandela et Frederik de Klerk (Afrique du Sud)

1992: Rigoberta Menchu (Guatemala) (ats)

Ton opinion