Le Nobel de littérature décerné à un Turc controversé

Actualisé

Le Nobel de littérature décerné à un Turc controversé

Le Prix Nobel de littérature a été décerné à l'écrivain turc Orham Pamuk, qui avait été poursuivi pour «insulte ouverte à la nation turque» en 2005.

Le romancier, âgé de 54 ans, succède au dramaturge britannique Harold Pinter.

Le comité Nobel a choisi de récompenser un écrivain «qui, à la recherche de l'âme mélancolique de sa ville natale a trouvé de nouvelles images spirituelles pour le combat et l'entrelacement des cultures», a indiqué le communiqué de l'Académie suédoise pour expliquer son choix.

Courroné de nombreux prix littéraires, Orhan Pamuk est l'auteur d'une oeuvre décrivant les déchirements de la société turque entre orient et occident. Il est la cible des nationalistes pour sa défense des causes arménienne et kurde.

L'auteur avait notamment été poursuivi pour «insulte ouverte à la nation turque» l'an dernier pour avoir affirmé dans un entretien au quotidien zurichois «Tages-Anzeiger» en février 2005: «Un million d'Arméniens et 30 000 Kurdes ont été tués sur ces terres, mais personne d'autre que moi n'ose le dire». Les poursuites avaient toutefois été abandonnées en janvier. (ats)

Ton opinion