Suisse: Le nombre d'accidents de VTT a doublé en dix ans
Actualisé

SuisseLe nombre d'accidents de VTT a doublé en dix ans

Si les accidents de vélo sont restés stables, ceux des amateurs de tout terrain a pris l'ascenseur.

(Photo d'illustration).

(Photo d'illustration).

photo: Keystone

Le nombre d'accidents de vélo hors route a doublé en dix ans. La hausse est ainsi particulièrement importante pour le vélo tout terrain (VTT), un sport qui a gagné de très nombreux adeptes.

«Nous supposons que le nombre de vététistes a augmenté dans la même proportion», déclare le statisticien Peter Andermatt, cité mardi dans un communiqué de la Suva . Quelque 6000 accidents de VTT ont été enregistrés en 2014 par la Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents, soit 20% de l'ensemble des accidents de vélo.

Ils impliquent surtout des hommes âgés de 30 à 50 ans. En moyenne, ceux-ci se blessent plus gravement que les femmes. La perte de maîtrise est à l'origine de 80% des accidents. «Un style de conduite fondé sur l'anticipation et le respect des autres usagers de la route, ainsi que le port du casque constituent les principaux moyens de prévenir les blessures», écrit la Suva.

Descente d’une piste de bobsleigh en VTT

Port du casque

L'épaule et le haut du bras sont les parties du corps les plus fréquemment touchées lors d'accidents de vélo (20%), devant la tête (16%). Suivent les blessures au poignet, à la main ou aux doigts (14%).

Le parcours du VTT olympique

Le casque est «aussi important que la ceinture de sécurité pour la voiture», souligne Esther Hess, cheffe de la campagne vélo à la Suva. Aujourd'hui, le port du casque sur les routes atteint 47%. Pneus, freins, éclairage et dérailleur doivent en outre être parfaitement fonctionnels dès la première sortie. (nxp/ats)

Descente en VTT de Marcelo Gutierrez
(NewsXpress)

Ton opinion