Suisse: Le nombre d'actifs au travail atteint un record
Actualisé

SuisseLe nombre d'actifs au travail atteint un record

La hausse du nombre d'actifs occupés en Suisse est de 2%, à 5,051 millions au 3e trimestre 2016.

Parmi les personnes actives, le nombre d'hommes a augmenté de 2,1% et celui des femmes de 1,9%.

Parmi les personnes actives, le nombre d'hommes a augmenté de 2,1% et celui des femmes de 1,9%.

Keystone

Le nombre de personnes actives en Suisse a atteint un record au 3e trimestre 2016 pour se porter à 5,051 millions. En comparaison annuelle, la progression est de 2%. Le taux de chômage au sens du BIT est en légère baisse à 4,8%.

Parmi les personnes actives, le nombre d'hommes a augmenté de 2,1% et celui des femmes de 1,9%, indique jeudi l'Office fédéral de la statistique. Après correction des variations saisonnières, le nombre d'actifs occupés en Suisse a progressé de 0,5% entre le 2e et le 3e trimestre.

En matière d'équivalents plein temps, la hausse en comparaison annuelle atteint 2,1%. Pour les hommes, elle s'inscrit à 2,2% et pour les femmes à 1,9%.

Le nombre de travailleurs de nationalité étrangère ( 2,5% à 1,555 million) a progressé plus fortement que celui des travailleurs de nationalité suisse ( 1,9% à 3,496 millions). La main-d'oeuvre étrangère a augmenté le plus fortement chez les frontaliers ( 3,4%). En revanche, le nombre d'actifs détenant un permis L de courte durée (en Suisse depuis moins de 12 mois) a baissé de 5,4%.

Le nombre de personnes travaillant à temps partiel se montait à 1,663 million au 3e trimestre, soit une hausse de 43'000 personnes, sur un an. Parmi les travailleurs à temps partiel, 332'000 étaient en sous-emploi, c'est-à-dire qu'elles souhaitaient travailler davantage et étaient disponibles à court terme pour le faire.

Le taux de sous-emploi s'élevait à 6,8% au 3e trimestre. Ce chiffre est en légère baisse sur un an, car il se montait à 7% lors de la même période de l'an dernier.

Hausse du chômage des jeunes

Au 3e trimestre, 237'000 personnes étaient au chômage en Suisse, selon la définition du Bureau international du travail (BIT), soit le même nombre qu'un an auparavant. Ces chômeurs représentaient 4,8% de la population active, contre 4,9% au 3e trimestre 2015.

Corrigé des variations saisonnières, le taux de chômage est resté stable par rapport au trimestre précédent à 4,6%, après un recul entre le 1er et le 2e trimestre. Sur un an, le taux de chômage a reculé tant dans l'Union européenne/UE (de 8,9% à 8,2%) que dans la zone euro (de 10,3% à 9,6%).

En Suisse, le taux de chômage des jeunes (15 à 24 ans) au sens du BIT a augmenté de 10,6 à 11%, en comparaison annuelle. Sur la même période, le taux de chômage des jeunes s'est contracté tant dans l'UE (de 19,9% à 18%) que dans la zone euro (de 21,9 à 20%).

(NewsXpress)

Ton opinion