Suisse: Le nombre d'élèves va repartir à la hausse
Actualisé

SuisseLe nombre d'élèves va repartir à la hausse

L'Office fédéral de la statistique (OFS) s'attend à une augmentation de 13% du nombre d'écoliers dans les écoles primaires et secondaires pour ces dix prochaines années.

Laccroissement des naissances depuis dix ans va augmenter les effectifs scolaires.

Laccroissement des naissances depuis dix ans va augmenter les effectifs scolaires.

Selon l'OFS, les effectifs totaux de l«école obligatoire, qui étaient en baisse de 7% en 2013 par rapport à 2003, ont renoué avec la croissance et pourraient atteindre 800'000 élèves en 2024. C'est 13% de plus qu'en 2014.

En raison de l«accroissement du nombre de naissances enregistré depuis 10 ans et attendu ces prochaines années, les effectifs du degré préscolaire, déjà en hausse de 14% par rapport à 2007, devraient poursuivre leur ascension avec 14% de plus entre 2014 et 2024 pour passer à 190'000 élèves.

D'après les nouveaux scénarios pour le système de formation publiés lundi par l'OFS, ces évolutions atteindront aussi les autres niveaux. L'Office table sur une une augmentation de 13% à 800'000 écoliers.

Pour l'école primaire, une augmentation de 16% sur dix ans, à 535'000 écoliers, est prévue. Au degré secondaire I, les effectifs seront en diminution jusqu'en 2016, avant d'augmenter à leur tour sous l'effet de la poussée démographique à 265'000 élèves en 2024 (+12%).

Plus d'étudiants dans les hautes écoles

Dans le niveau secondaire II, le nombre d'élèves diminuera dans un premier temps de 2% jusqu'en 2018. Mais au final les effectifs augmenteront également jusqu'en 2024 (+6%).

L'OFS indique cependant des différences notables selon les filières. Dans les domaines du social et de l'informatique il devrait y avoir nettement plus d'étudiants que dans les domaines de l'agriculture et de l'artisanat.

Les effectifs des hautes écoles suisses pourraient progresser de 7,4% entre 2014 et 2024 pour atteindre 250'000 étudiants. Pour les universités, on peut s'attendre à une augmentation de 4%, pour les hautes écoles spécialisées 11%, et pour les hautes écoles pédagogiques une augmentation de 23%. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion