Criminalité: Le nombre de cambriolages continue à baisser en Suisse
Publié

CriminalitéLe nombre de cambriolages continue à baisser en Suisse

Selon l’OFS, il y a eu moins de logements dévalisés en 2020 que les années précédentes. Par contre, les actes de violence grave ont augmenté.

Effet du semi-confinement ou non, le nombre de cambriolages a baissé de près de 10% en 2020 en Suisse.

Effet du semi-confinement ou non, le nombre de cambriolages a baissé de près de 10% en 2020 en Suisse.

TDG

En 2020, 32’819 cambriolages, commis par effraction ou par introduction clandestine, ont été dénoncés sur l’ensemble du territoire suisse, soit près de 10% de moins que l’année précédente, selon la statistique policière de la criminalité publiée lundi. Le nombre d’actes de violence grave, en revanche, a augmenté.

Effet de la pandémie et du semi-confinement? Le nombre de cambriolages, en baisse constante depuis 2012, a encore baissé l’année dernière (9,9%). C’est aussi le cas de la plupart des larcins comme les vols non spécifiés (-14,6%) et les vols à la tire (-28,7%), note l’Office fédéral de la statistique, dans un communiqué.

Les vols sur/dans un véhicule ou par effraction de véhicules ont par contre augmenté de 15,4% et 7,4%. Mais ce sont les vols de vélos électriques annoncés à la police qui se classent en haut du classement des larcins avec une augmentation par rapport à 2019 de 37,5%.

Plus de tentatives d’homicide

En 2020, 1668 actes de violence grave ont été dénoncés aux autorités, soit une augmentation de 8,9% par rapport à 2019. Il s’agit notamment de tentatives d’homicide (+45 infractions), de viols (+34) et de lésions corporelles graves (+32).

Quarante-sept homicides (46 en 2019) ont été enregistrés par la police, dont 28 dans le cadre de violences domestiques (29 en 2019). Parmi ces derniers, 11 sont des femmes qui ont succombé des suites de violences conjugales de leur partenaire actuel ou ancien et 9 des enfants tués par un parent.

Enfin, les infractions à la loi sur les stupéfiants ont baissé de14% et celles sur la loi sur les étrangers et l’intégration de 37%.

(comm/egr)

Ton opinion