Police fédérale: Le nombre de hooligans fichés au plus haut

Actualisé

Police fédéraleLe nombre de hooligans fichés au plus haut

L'Office fédéral de la police (fedpol) enregistre à la fin juillet 163 entrées supplémentaires par rapport au début 2013, portant le total à 1368 individus, le plus haut niveau jamais atteint.

Fedpol utilise une base de données spéciales appelée Hoogan.

Fedpol utilise une base de données spéciales appelée Hoogan.

Dans le même temps, 89 personnes ont été effacées du système d'information HOOGAN, écrit mercredi fedpol. Sur l'ensemble, douze hooligans sont des femmes, chiffre inchangé depuis le début de l'année.

Les amateurs de football se rendent davantage coupables d'actes de violence que ceux de hockey sur glace: 71% des personnes fichées proviennent du monde du ballon rond, contre 29% pour celui de la rondelle. Là aussi, les statistiques demeurent identiques à celles publiées en janvier dernier.

Un peu moins de mineurs

Cinquante pour cent des hooligans ont entre 19 et 24 ans, 28% entre 25 et 29 ans, 14% entre 30 et 39 ans et 3% entre 40 et 49 ans. Les mineurs sont peu concernés: 5% des individus fichés sont âgés de 15 à 18 ans, soit un point de moins qu'au début 2013.

L'usage d'engins pyrotechniques, avec 297 mesures actives dans le domaine de la loi sur les explosifs, demeure l'infraction la plus répandue, en hausse de 38 cas depuis janvier. Suivent l'émeute, avec 274 mesures (+63), la violence ou les menaces contre les autorités et les fonctionnaires (180 mesures, +62), les dommages à la propriété (101, +37) et les voies de fait (57 mesures, -3).

Durant la saison de football 2012/2013, trois obligations de se présenter à la police, une garde à vue, 114 interdictions de périmètre et 110 interdictions de stade ont été saisies dans HOOGAN. Côté patinoires, une obligation de se présenter aux forces de l'ordre, 52 interdictions de périmètre et 46 interdictions de stade ont été prononcées. Des procédures sont en outre en cours. (ats)

Ton opinion