Aviation - Le nombre de passagers aériens chute, pas le nombre d’accidents
Publié

AviationLe nombre de passagers aériens chute, pas le nombre d’accidents

La crise du Covid a impacté le trafic aérien en 2020, causant une chute de 71% du trafic en Suisse. Mais le nombre d’accidents reste stable et celui des morts a doublé.

par
Gilles Martin
Accident d’avion en juin 2021 à Bad Ragaz: il n’y a pas eu de blessés dans ce cas-là.

Accident d’avion en juin 2021 à Bad Ragaz: il n’y a pas eu de blessés dans ce cas-là.

Kapo SG

En 2020, année fortement marquée par la pandémie de Covid-19, l’aviation civile suisse a enregistré 1,1 million de mouvements aériens (décollages et atterrissages) et 16,9 millions de passagers locaux et en transfert.

Ceci représente une diminution de 24% des mouvements et même de 71% des passagers par rapport à l’année précédente, selon le rapport «Aviation civile suisse 2020» publié jeudi par l’Office fédéral de la statistique.

1 / 4
OFS
OFS
OFS

Si 84% des mouvements relevaient de l’aviation générale, qui opère essentiellement avec de petits appareils, le trafic de ligne et charter était clairement dominant au niveau des passagers, avec une part de 97% (correspondant à 16,5 millions).

Chute de la consommation de carburant

Cela a des conséquence indirecte: la consommation de carburant par le secteur a par exemple été divisée par trois, passant de 1,846 million de tonnes en 2019 à 677’093 tonnes l’an dernier. Les émissions de Co2 ont suivi la même tendance: 2,129 millions de tonnes en 2020 contre 5,807 millions en 2019.

En termes d’accidents, il n’y a par contre pas eu d’effet-covid: on en a recensé 63 l’an dernier contre 61 en 2019. Le nombre de morts a même doublé, passant de 5 à 10.

Ton opinion