Publié

Coronavirus en SuisseLe nombre de personnes à l’aide sociale pourrait augmenter de 21%

Une forte augmentation du nombre de bénéficiaires de l’aide sociale pourrait être enregistrée au cours des deux prochaines années en raison de la crise sanitaire. Cette situation engendrerait des coûts de 821 millions de francs.

Les répercussions de la crise du coronavirus représentent un défi majeur pour le système de sécurité sociale suisse.

Les répercussions de la crise du coronavirus représentent un défi majeur pour le système de sécurité sociale suisse.

Keystone

La crise du coronavirus a mis en lumière toute l’importance d’un État social fiable. Dans sa dernière analyse, la Conférence suisse des institutions de l’action sociale (CSIAS) a évalué l’impact de cette crise sur l’aide sociale à moyen terme. Ainsi, le nombre de personnes tributaires de l’aide sociale pourrait augmenter de 21% au cours des deux prochaines années. Cette situation engendrerait des coûts à hauteur de 821 millions de francs pour le secteur, explique un communiqué.

Parmi les groupes en ligne de mire, figurent les chômeurs de longue durée et les travailleurs indépendants à faible revenu. Ces derniers ont en effet encore plus de difficultés à réintégrer le marché du travail. Certains d’entre eux pourraient dépendre de l’aide sociale ces deux prochaines années.

Appel au Conseil fédéral

Dans son communiqué, la CSIAS appelle le Conseil fédéral à poursuivre des mesures de soutien adoptées jusqu’à la fin de la pandémie. L’association professionnelle estime qu’une fin prématurée de ces mesures entraînerait, inévitablement, une surcharge de l’aide sociale.

«Au sein des cantons, il est urgent de mettre en place des mécanismes de partage des charges efficaces entre les communes», écrit la CISAV. L’association encourage également une coopération plus étroite en ce qui concerne l’assurance chômage et invalidité.

Augmentation à Genève et Lucerne

À ce jour, aucune hausse des demandes de l’aide sociale n’a été observée à l’échelle nationale. Toutefois, certaines régions ont déjà enregistré une augmentation du nombre de bénéficiaires, notamment de la ville de Lucerne, qui compte une forte proportion de personnes actives dans secteur du tourisme.

Il en va de même pour le canton de Genève, ou les statistiques incluent également les personnes qui, en leur qualité de travailleurs indépendants, bénéficient d’un accès facilité à l’aide sociale.

(Comm/hkr)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!