Novartis: Le nouveau boss touchera 3,8 millions par an
Actualisé

NovartisLe nouveau boss touchera 3,8 millions par an

Le nouveau président de Novartis, Jörg Reinhardt, empochera 3,8 millions de francs, en espèces et en actions, par année. Cet Allemand de 56 ans prendra ses fonctions dès le 1er août prochain.

Jörg Reinhardt (gauche) a succédé à Daniel Vasella (droite)

Jörg Reinhardt (gauche) a succédé à Daniel Vasella (droite)

Le successeur de Daniel Vasella bénéficiera, de plus, d'une indemnisation de 2,6 millions d'euros (3,2 millions de francs) sur la période 2014-16 pour perte de droits acquis auprès de son ancien employeur.

Dans le détail, sa rémunération se compose de 1,9 million de francs brut par année et d'un montant identique en actions non soumises à des restrictions particulières, a précisé mercredi le groupe pharmaceutique bâlois.

Ulrich Lehner, qui assure la transition entre M. Vasella et M. Reinhardt, percevra pour sa part 1,9 million sur base annuelle pour son mandat de président à titre intérimaire qui a débuté le 22 février, à la suite de l'assemblée générale de la firme, et qui s'achèvera donc le 31 juillet. Pour cette période seule, il touchera 790'000 francs brut. Ni part variable ni aucune autre composante ne viendront s'ajouter.

Pour une «plus grande transparence»

Ces informations, divulguées avant la publication du rapport annuel 2013, reflètent «l'engagement du conseil d'administration et de la société en faveur d'une plus grande transparence», souligne Novartis, qui tire les leçons de l'affaire Vasella.

La confirmation par M. Vasella en février qu'il toucherait une prime de 72 millions de francs sur six ans pour ne pas passer à la concurrence avait suscité un tollé. Le Fribourgeois avait par la suite renoncé à cette somme.

L'annonce, tombée deux semaines avant le vote sur l'initiative populaire contre les rémunérations abusives, avait aussi jeté la consternation chez les adversaires de ce texte, également appelé initiative Minder, du nom de son auteur Thomas Minder.

L'initiative partait certes déjà gagnante dans les sondages avant le scrutin du 3 mars, mais ce «parachute doré» de trop lui avait donné la dernière impulsion. Au vote, elle a été acceptée à 67,9% des voix, un niveau historique, et tous les cantons. (ats)

Novartis dégage un bénéfice net trimestriel en hausse

Novartis a dégagé un bénéfice net en hausse de 7% au premier trimestre 2013 à 2,42 milliards de dollars (2,29 milliards de francs). Le chiffre d'affaires du groupe pharmaceutique bâlois a, lui, augmenté de 2% à 14,02 milliards de dollars.

Le bénéfice net core, soit hors amortissements d'immobilisations corporelles, charges pour perte de valeur et dépenses d'intégration, affiche également une progression de 7% sur un an, mais à 3,25 milliards de dollars, a indiqué mercredi Novartis.

Au niveau opérationnel, le géant rhénan a réalisé un bénéfice en croissance de 6% à 2,9 milliards de dollars. Donné core, il présente une avancée de 3% par rapport au premier trimestre 2012 seulement à 3,71 milliards.

Ton opinion