Libye : Le nouveau gouvernement a prêté serment
Actualisé

Libye Le nouveau gouvernement a prêté serment

La Libye a désormais un nouveau gouvernement. Celui-ci a prêté serment jeudi.

Le gouvernement libyen a prêté serment.

Le gouvernement libyen a prêté serment.

Le nouveau gouvernement libyen, qui sera chargé de reconstruire et unifier le pays jusqu'à des élections générales dans 7 mois, a prêté serment jeudi. Le chef du Conseil national de transition (CNT) Moustapha Abdeljalil a promis aux régions qui n'ont pas pu être représentées dans le cabinet qu'elles auraient leur part.

Les ministres ont juré devant lui de «rester fidèles aux objectifs de la révolution du 17 février» et de «préserver l'indépendance de la Libye, sa sécurité et l'unité de son territoire».

Quelques ministres, dont ceux de la Défense et du Pétrole, étaient absents et prêteront serment d'ici quelques jours, a indiqué le Premier ministre Abdel Rahim al-Kib.

Composition critiquée

La composition du nouveau gouvernement avait été annoncée mardi mais a rapidement été critiquée, notamment par les Amazighs (Berbères) et à Benghazi, le berceau de l'insurrection qui a abouti à la chute de Mouammar Kadhafi, qui estime que l'Est du pays est sous-représenté.

«Je dis à tous mes frères en Libye, je suis à leur service et je suis leur représentant dans ce gouvernement», a réagi M. al-Kib. «En ce qui concerne les frères amazighs, ils sont une partie très, très, très essentielle de notre société et le sang amazigh coule dans nos veines», a-t-il ajouté.

«Il y aura beaucoup d'emplois, les restes de (l'ancien) régime (sont présents) dans les instances et les institutions de l'Etat et nous voulons les nettoyer et mettre à leur place ces hommes et ces femmes patriotes de partout en Libye», a-t-il affirmé, en promettant de représenter «tout le monde» et de «partager la richesse avec tout le monde». (ats/afp)

Ton opinion