Ligue nationale A: Le nouveau logo qui fait jaser
Actualisé

Ligue nationale ALe nouveau logo qui fait jaser

Changer l'identité d'un club fait toujours l'objet d'un débat acharné chez les supporters. Le HC Bienne est en train de s'en rendre compte.

par
Robin Carrel

Source: Twitter

Le club seelandais va bientôt déménager dans une nouvelle enceinte. L'occasion idéale pour dépoussiérer le logo du club. D'un design jaune et rouge, avec une pointe de bleu, le nouveau style biennois est devenu strictement rouge et bleu. Si les deux haches ont survécu au changement, la couleur jaune, elle, est passée à la trappe.

Sur Twitter, la majorité des réactions sont hostiles (voir ci-dessous). «Quelle tristesse de changer ainsi l'identité d'un club tel que Bienne», dit l'un. «Affreux! Et je ne parle pas des couleurs. Fini au néocolor par un gamin de 3 ans. Honte à vous!», dit l'autre… En allemand, le ton ne s'adoucit pas: «Absolut nicht gelungen (Absolument pas réussi)», «Widerlich (dégoûtant)», ou encore «Wäre jetzt ein toller Entwurf bei einem Kindergartenwettbewerb. (Ce serait un joli dessin dans une compétition au jardin d'enfants)»…

Manager du HC Bienne, Daniel Villard s'avoue un peu surpris de la virulence de certains groupes, même s'il s'attendait à ce que le nouveau design ne fasse pas l'unanimité. «On a eu un meeting en janvier déjà avec les fans et certains groupes pour évoquer cela et la campagne de publicité. Ce n'était certes pas l'euphorie, mais pas si négatif que ça! On en a parlé avec les gens, c'est pour ça qu'on est un peu surpris des réactions», dit-il au bout du fil.

Villard assure que l'identité seelandaise avait déjà évolué depuis quelques mois: «Il est clair que ce n'est pas tout neuf! Cela fait trois ans déjà que nous jouons avec la même couleur, en bleu. Ces quolibets ne sont toutefois pas une grande surprise… Il y a un mois, quand nous avions présenté le projet, il y avait quelques critiques, mais aussi d'autres réactions. Et le positif, on n'en parle pas!»

Les locaux du club ont même été la cible de billes de peinture… jaune et rouge (voir ci-dessus)! «Il y a toujours quelques groupes qui n'ont pas d'éducation et font n'importe quoi», regrette à ce propos Daniel Villard. En août, les supporters biennois retrouveront leur équipe dans une nouvelle patinoire, mais n'y retrouveront pas leur logo. C'est aussi ça, le sport moderne…

Après

«Les dirigeants ont annoncé en janvier que le jaune allait disparaître et dans la foulée, des pétitions ont circulé contre cela. Il y avait déjà des discussions à ce propos en ce temps-là! Aujourd'hui, on voit le nouveau design et la jaune n'était plus là. Ce logo est loin de faire l'unanimité. Personnellement, je ne le trouve pas joli et beaucoup trop simpliste. On attendait tous un nouveau logo, mais c'est juste un mélange entre l'ancien et celui qui figurait sur le maillot. Lugano et son tigre, comme Zoug avec son taureau, ont su évoluer, eux. On sent que c'était travaillé. Les jets de peinture sur les locaux, c'était attendu. Je condamne cette réaction, il est impossible de défendre le vandalisme. Mais quand le HC Bienne en avait fait l'annonce, il y avait eu énormément de réactions sur Facebook, Twitter ou les forums de discussions. C'était clair que ça allait péter. Je m'y attendais. »

«Les dirigeants ont annoncé en janvier que le jaune allait disparaître et dans la foulée, des pétitions ont circulé contre cela. Il y avait déjà des discussions à ce propos en ce temps-là! Aujourd'hui, on voit le nouveau design et la jaune n'était plus là. Ce logo est loin de faire l'unanimité. Personnellement, je ne le trouve pas joli et beaucoup trop simpliste. On attendait tous un nouveau logo, mais c'est juste un mélange entre l'ancien et celui qui figurait sur le maillot. Lugano et son tigre, comme Zoug avec son taureau, ont su évoluer, eux. On sent que c'était travaillé. Les jets de peinture sur les locaux, c'était attendu. Je condamne cette réaction, il est impossible de défendre le vandalisme. Mais quand le HC Bienne en avait fait l'annonce, il y avait eu énormément de réactions sur Facebook, Twitter ou les forums de discussions. C'était clair que ça allait péter. Je m'y attendais. »

«Les dirigeants ont annoncé en janvier que le jaune allait disparaître et dans la foulée, des pétitions ont circulé contre cela. Il y avait déjà des discussions à ce propos en ce temps-là! Aujourd'hui, on voit le nouveau design et la jaune n'était plus là. Ce logo est loin de faire l'unanimité. Personnellement, je ne le trouve pas joli et beaucoup trop simpliste. On attendait tous un nouveau logo, mais c'est juste un mélange entre l'ancien et celui qui figurait sur le maillot. Lugano et son tigre, comme Zoug avec son taureau, ont su évoluer, eux. On sent que c'était travaillé. Les jets de peinture sur les locaux, c'était attendu. Je condamne cette réaction, il est impossible de défendre le vandalisme. Mais quand le HC Bienne en avait fait l'annonce, il y avait eu énormément de réactions sur Facebook, Twitter ou les forums de discussions. C'était clair que ça allait péter. Je m'y attendais. »

Avant

Ton opinion