Actualisé 17.02.2020 à 19:27

Coronavirus en ChineLe nouvel hôpital construit en 10 jours fuit de partout

Des vidéos montrent l'état déjà inquiétant du centre hospitalier bâti en un temps record pour pouvoir accueillir les patients atteints du coronavirus à Wuhan.

von
joc

La construction en un temps record d'un nouvel hôpital à Wuhan a sidéré la communauté internationale. En pleine crise du coronavirus, les autorités chinoises sont parvenues à sortir un établissement de terre en dix petits jours, palliant ainsi au manque de place dans les hôpitaux existants. Cette réussite a été largement relayée dans la presse d'Etat, et les médias occidentaux ont loué la réactivité et le savoir-faire de la Chine en temps de crise.

Il semble cependant que l'état général de ce nouveau centre hospitalier laisse déjà à désirer. Samedi, le groupe dissident Inty-media a diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo vraisemblablement tournée à l'intérieur de l'hôpital. La légende, écrite en chinois simplifié, indiquait: «L'hôpital «vitesse chinoise» Huoshenshan de Wuhan du Parti Communiste Chinois commence à fuir», explique «Taiwan News».

Un couloir inondé

Les images montrent un couloir inondé et de l'eau s'écoulant du plafond. Quelques seaux sont déposés ça et là pour récolter les fuites, et des fils électriques semblent baigner dans le liquide. Des panneaux jonchent le sol – peut-être servent-ils de ponts au-dessus de l'eau – et des ouvriers s'activent pour tenter de limiter les dégâts. Sur une autre vidéo, apparemment filmée dans une chambre, on peut voir un seau rose récolter les gouttes d'eau tombant du plafond.

L'hôpital de Wuhan construit en 10 jours

Face à la crise du Coronavirus, un établissement de 1000 lits a été construit en une vitesse record.

Ces images ont provoqué une foule de réactions sarcastiques de la part des internautes. «Le toit du nouvel hôpital fuit comme pas possible. Risque d'incendie d'origine électrique! Qu'est-ce qui pourrait encore mal tourner?», a réagi l'un d'entre eux. «Plus vite ils sont construits, plus vite ils sont détruits», ironise un autre twitto. «L'hôpital de la propagande construit en 7 jours se montre sous son vrai jour. Après tout, il a été fabriqué en Chine par le gouvernement chinois», écrit un autre internaute.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!