Genève: Le nouvel hôpital des enfants sera un cocon familial 

Publié

GenèveLe nouvel hôpital des enfants sera un cocon familial 

Les HUG ont dévoilé les futures installations dévolues à leurs jeunes patients. Une place importante sera réservée aux proches. L’infrastructure devrait ouvrir en 2029.

par
David Ramseyer
1 / 3
Le futur hôpital des enfants, vu depuis l’entrée des urgences.

Le futur hôpital des enfants, vu depuis l’entrée des urgences.

Architecturestudio
Le futur bâtiment des consultations pédiatriques (à gauche). Le futur hôpital des enfants (au centre) avec des chambres, les espaces réservés aux proches et les urgences pédiatriques. Le bâtiment de la pédiatrie (à droite), construit il y a une quinzaine d’années, conservera ses auditoires et ses bureaux, notamment, mais perdra les consultations et les urgences. 

Le futur bâtiment des consultations pédiatriques (à gauche). Le futur hôpital des enfants (au centre) avec des chambres, les espaces réservés aux proches et les urgences pédiatriques. Le bâtiment de la pédiatrie (à droite), construit il y a une quinzaine d’années, conservera ses auditoires et ses bureaux, notamment, mais perdra les consultations et les urgences. 

Architecturestudio
Plan du projet Mikado: en bas, au centre à gauche, le bâtiment des consultations pédiatriques et en haut à droite, l’Hôpital des enfants.

Plan du projet Mikado: en bas, au centre à gauche, le bâtiment des consultations pédiatriques et en haut à droite, l’Hôpital des enfants.

Architecturestudio

«Les lieux répondront aux besoins des enfants et des parents; c’est essentiel pour les petits, car se sentir bien psychologiquement aide à guérir», illustre Bertrand Levrat, directeur des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). L’institution a levé le voile jeudi sur le projet Mikado. Imaginé par le bureau français Architecturestudio, le nouvel hôpital des enfants doit remplacer l’actuel d’ici 2029.

Site actuel vieillissant

Erigé il y a 65 ans, ce dernier est aujourd’hui obsolète. «Certaines chambres et corridors sont trop petits, nos équipements modernes prennent de la place, et l’accueil pour les proches est inadapté, a listé le patron des HUG. Par ailleurs, la hausse démographique nous oblige à nous agrandir.»

Le futur hôpital comptera 92 chambres individuelles (plus 36 autres en soins intensifs et pour les séjours de courte durée), lumineuses, et toutes tournées sur l’extérieur – «sur la vie», dixit les architectes. Mais surtout, tout y est prévu pour le confort des nouveau-nés jusqu’aux adolescents. «Un enfant hospitalisé a peur, il a besoin d’être rassuré et réconforté», a rappelé Bertrand Levrat.

Parents à côté du lit

Les lieux abriteront ainsi des chambres et des studios pour papa et maman, qui pourront ainsi rester auprès de leurs bouts de chou. «Selon l’âge et les affections qui touchent l’enfant, il est même prévu que les parents puissent dormir dans la même pièce», ont détaillé les HUG. Ce n’est pas tout: le bâtiment de cinq étages sur rez comprendra aussi une salle d’école pour les enfants hospitalisés, une garderie pour prendre en charge les frères et sœurs ou encore des salles de jeux. Enfin, les lieux accueilleront également les urgences pédiatriques.

«Comme une maison»

Susceptible d’accueillir 10’000 enfants par an – pour des séjours de longue durée ou en ambulatoire - l’hôpital fera la part belle au bois et à la lumière. «Des structures boisées, cela fait penser à une maison, à un chez-soi chaleureux», image Marc Lehmann, associé à Architecturestudio. Les concepteurs de Mikado ont aussi parié sur un maximum d’éclairage naturel. Un choix concrétisé par les larges vitres qui habilleront les façades et des patios, «y compris pour les salles et les bureaux du corps médical», situés au cœur du bâtiment. Celui-ci a été conçu «comme un arbre», décrit l’architecte, avec un «tronc central» dont les branches se termineraient par les chambres donnant sur la rue ou le parc alentour.

Budget: 250 millions

Le projet comprend un second bâtiment. Prévu pour 2035, il abritera l'ambulatoire et les consultations pédiatriques. Coût global du projet: environ 250 millions de francs. Ce crédit pourrait être réglé dans le cadre d’un partenariat public/privé. 

Chantier aussi au CHUV 

Côté lausannois, l’accueil et les soins aux jeunes patients sont déjà en pleine mutation. Le futur hôpital des enfants du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) devrait ouvrir en 2024. Comme au bout du lac, il proposera un encadrement pour toute la famille, avec notamment une salle pour l’école, des espaces de jeux et d’autres de repos pour les proches. Un canapé-lit permettra à un parent de dormir avec son enfant, mais contrairement à Genève, il n’aura pas de chambre voisine qui lui sera réservée. Devisée à 204 millions de francs, la structure lausannoise offrira 97 lits d’hospitalisation et 40 lits pour l’hôpital de jour; elle regroupera la majorité des activités pédiatriques du CHUV.

Le futur hôpital des enfants du CHUV doit ouvrir ses portes en 2024.

Le futur hôpital des enfants du CHUV doit ouvrir ses portes en 2024.

gmp + Ferrari Architectes

 

Ton opinion

48 commentaires