Presse française: Le Nouvel Obs' prêt à reprendre Le Monde
Actualisé

Presse françaiseLe Nouvel Obs' prêt à reprendre Le Monde

Le groupe de presse français Nouvel Observateur a annoncé mardi être prêt à reprendre le groupe Le Monde, qui édite le quotidien du même nom.

Le journal français pourrait changer de groupe de presse.

Le journal français pourrait changer de groupe de presse.

«Devant les problèmes de financement (du groupe Le Monde) qui se posent aujourd'hui, Le Nouvel Observateur ne peut rester indifférent et souhaite contribuer à une solution qui préserve cette indépendance», a précisé le Nouvel Observateur dans un communiqué.

«Le Nouvel Observateur est actionnaire et administrateur du groupe Le Monde depuis le 19 juin 2002 afin de contribuer à défendre l'existence et l'indépendance de ce groupe», a encore dit le groupe.

«Vu les difficultés que traverse Le Monde, notamment la question de sa recapitalisation, Le Nouvel Obs, propose ainsi une reprise qui assure la poursuite de l'indépendance du quotidien», a précisé une porte-parole du Nouvel Observateur.

«Nous avons eu des discussions ces dernier jours avec (le directeur du groupe Nouvel Observateur) Claude Perdriel qui avait manifesté son intérêt, ces discussions se poursuivront dans les prochains jours», a dit le président du directoire du Monde, Eric Fottorino, interrogé par l'AFP.

A la direction du Monde, on souligne également que cette offre n'est pas la seule à l'étude.

Le Monde s'est fixé dernièrement pour objectif de finaliser le projet de recapitalisation du groupe dans les prochaines semaines, pour le soumettre au vote des actionnaires d'ici fin juin.

Le groupe Le Monde, qui contrôle notamment les magazines Télérama et Courrier International, est fortement endetté avec sur 2009 une perte nette (part du groupe) de 25,2 millions d'euros. (afp)

Ton opinion