Actualisé 22.12.2019 à 21:42

SchwytzLe «nouvel Oncle Dolf», la mention qui divise l'UDC

Un membre de l'UDC a écrit sur les réseaux sociaux que l'Allemagne avait besoin d'un «nouvel Oncle Dolf», créant une polémique au sein du parti.

Manuel Züger avait écrit sur Facebook que la seule chose qui manquait à l'Allemagne était un «nouvel Oncle Dolf».

Manuel Züger avait écrit sur Facebook que la seule chose qui manquait à l'Allemagne était un «nouvel Oncle Dolf».

L'UDC Schwyz veut exclure toute une section locale en raison d'un commentaire controversé, rapporte le «SonntagsBlick». Tout a commencé par un phrase écrite par le vice-président de l'UDC du Wägital Manuel Züger sur Facebook, affirmant en substance que la seule chose qui manquait à l'Allemagne était un «nouvel Oncle Dolf».

C'est «inacceptable et intolérable», a réagi le président de l'UDC schwyzoise Roland Lutz. Le parti cantonal a donc posé un ultimatum: soit Manuel Züger démissionne de lui-même, soit la section du Wägital l'expulse d'ici lundi. Mais dans la foulée, celle-ci a pris publiquement la défense de son vice-président.

Elle affirme que «Oncle Dolf» ne faisait pas référence à Adolf Hitler mais à l'écrivain nommé Dolf Sternberger qui a développé en Allemagne le concept de patriotisme constitutionnel. Cette explication a renforcé l'indignation de l'UDC schwyzoise dont la direction devrait décider le 8 janvier si elle veut exclure l'entier de la section. (20 minutes/ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!