Actualisé

Par crainte de nouvelles attaquesLe Pakistan ferme toutes les écoles du pays

Le Pakistan a fermé mercredi toutes ses écoles par crainte de nouvelles attaques. La veille, deux attentats-suicides à l'université islamique d'Islamabad avaient entraîné la mort de sept personnes.

Des millions d'élèves et d'étudiants vont être privés de cours cette semaine, alors que le gouvernement fédéral, les régions, les associations d'écoles privées et militaires ont successivement annoncé qu'elles fermaient leurs portes.

«Nous avons décidé la fermeture des établissements dépendant du gouvernement fédéral en raison des menaces reçues ces derniers jours», a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Education, Atiqur Rehman.

«Les quatre gouvernements provinciaux ont pris la même décision. La quasi-totalité des écoles du pays sont fermées. Nous allons continuer à évaluer la situation et nous espérons une réouverture lundi», a-t-il ajouté.

Des discussions sur les mesures pour assurer la sécurité à long terme des établissements scolaires ont été engagées, selon le ministère de l'Intérieur.

«Une menace constante»

«Nous vivons sous une menace constante. L'éducation de nos enfants en souffre. S'ils peuvent attaquer l'université islamique, ils peuvent attaquer partout», s'inquiète Muhammad Irfan, père d'un enfant de cinq ans.

«Nous ne savons que faire. Nous ne voulons pas sacrifier nos enfants mais nous ne pouvons pas non plus les garder trop longtemps à la maison», dit-il.

L'attentat contre l'université internationale islamique constitue la septième attaque majeure en quinze jours en Pakistan, qui ont fait au total 185 morts. Cinq personnes et deux kamikazes ont péri dans les deux attentats-suicides quasi-simultanés à l'université, visant la faculté de droit islamique et une cafétéria pour étudiantes. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!