Coupe du monde M17: Le Palais fédéral accueille les «Rougets» en héros
Actualisé

Coupe du monde M17Le Palais fédéral accueille les «Rougets» en héros

La moyenne d'âge a chuté au Palais fédéral mardi en milieu de journée lorsque les «Rougets», champions du monde de football M17, ont envahi la salle des pas perdus.

Les champions du monde de football M17 ont été reçus par le ministre des sports Ueli Maurer et les présidentes des deux Chambres Pascale Bruderer et Erika Forster.

Il n'y avait pas foule sur la Place fédérale pour accueillir les jeunes sportifs à la sortie du car, a constaté une journaliste de l'ATS. Changement radical entre les murs du Parlement: les députés ont été nombreux à délaisser les bancs des Chambres pour venir applaudir les champions. «Ça, c'est la Suisse multiculturelle», a lâché en souriant une parlementaire à la vue des footballeurs.

«Heureusement que la Coupe du monde s'est déroulée avant la session parlementaire, sinon les salles du National ou des Etats auraient été vides», s'est amusée la présidente de la Chambre haute Erika Forster. Son homologue du National, Pascale Bruderer, a déclaré aux adolescents qu'ils faisaient la fierté de toute l'Assemblée fédérale.

Non moins enthousiaste, le chef du Département fédéral des sports a néanmoins mis les footballeurs en garde: «Il existe toujours un danger que les jeunes sportifs couronnés de succès fassent l'objet de manipulations, notamment d'autres milieux que le leur», a souligné Ueli Maurer. A la fin de leurs discours, les trois orateurs ont enfilé de bon coeur les maillots rouges offerts par les protégés de Dany Ryser.

Bien qu'habitués à être au centre de l'attention depuis leurs performances au Nigéria, les jeunes sportifs semblaient intimidés d'être sous la Coupole. «J'étais déjà venu il y a cinq ans avec l'école, mais cette fois, c'est beaucoup plus impressionnant», a confié Nassim Ben Khalifa. Intéressé par la politique, l'attaquant ira voter quand il aura 18 ans. «Comme tous les autres jeunes, non?» (ats)

Ton opinion