Actualisé 31.05.2006 à 21:58

Le pape de la crime s'en va à Zurich

Le criminologue Martin Killias quitte l'Université de Lausanne (UNIL) pour celle de Zurich.

Son départ constitue une perte pour l'UNIL, où il enseignait depuis vingt-cinq ans. Sa succession n'est pas encore réglée. Il pourrait garder quelques heures d'enseignement pendant une année. «Il est mondialement connu dans son domaine», a déclaré Denis Tappy, doyen de la Faculté de droit et des sciences criminelles. «Mais il dirige un institut dynamique où la relève est possible.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!