Actualisé

VaticanLe pape rencontre brièvement Ban Ki-Moon

Le pape François et le secrétaire général de l'ONU se sont entretenus durant 20 minutes, mardi au Vatican.

Le Saint-Siège et l'ONU «partagent des objectifs et des idées communs».

Le Saint-Siège et l'ONU «partagent des objectifs et des idées communs».

Lors de leur rencontre, le pontife a prôné la «culture de la rencontre» dans les relations internationales. Quant à Ban Ki-Moon, il a invité le «leader spirituel du monde» à se rendre au siège des Nations unies à New York. Leur entretien de vingt minutes a notamment porté sur les crises et les urgences humanitaires, en premier lieu en Syrie, dans la péninsule coréenne et sur le continent africain. Il a été question du problème de la traite des personnes, en particulier des femmes. Ban Ki-Moon a relevé que le Saint-Siège et l'ONU «partagent des objectifs et des idées communs».

Le pape François, élu le 13 mars, recevait pour la première fois le responsable sud-coréen. La rencontre s'est déroulée dans une atmosphère très détendue. Ban Ki-Moon était accompagné de son épouse et d'une douzaine de personnes.

M. Ban a offert au pape un grand livre relié contenant la Charte des Nations unies en six langues. Le pape, qui s'exprimait en italien en présence d'un traducteur, a donné au secrétaire général une mosaïque de Rome. Puis il s'est approché de tous les membres de la délégation pour leur donner des chapelets, avec l'emblème de son prédécesseur Benoît XVI. Plus tard, M. Ban a déclaré: «Le pape François est un homme de paix et une voix pour les sans-voix. Je souhaite continuer dans l'avenir notre conversation», a ajouté M. Ban. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!