Actualisé 17.04.2020 à 20:00

Autriche

Le papier toilette qui fait perdre la boule... à neige

En 120 ans d'existence, la manufacture de boules à neige de la famille Perzy a conçu bien des motifs pour s'adapter à l'air du temps, mais ne s'attendait pas à trouver le succès avec sa dernière création: un globe renfermant un rouleau de papier toilette.

1 / 6
Le papier hygiénique est devenu le symbole des produits de première nécessité sur lesquels les consommateurs du monde entier se sont rués au début de la pandémie de Covid-19.

Le papier hygiénique est devenu le symbole des produits de première nécessité sur lesquels les consommateurs du monde entier se sont rués au début de la pandémie de Covid-19.

AFP/Alex Halada
A Vienne, Erwin Perzy, héritier d'un atelier de fabrication de boules à neige ouvert par son grand-père en 1900, a observé cette folie collective avec distance mais sa fille lui a suggéré de s'emparer du phénomène.

A Vienne, Erwin Perzy, héritier d'un atelier de fabrication de boules à neige ouvert par son grand-père en 1900, a observé cette folie collective avec distance mais sa fille lui a suggéré de s'emparer du phénomène.

AFP/Alex Halada
«C'est elle qui m'a convaincu que ce serait drôle», confie l'entrepreneur à l'AFP TV.

«C'est elle qui m'a convaincu que ce serait drôle», confie l'entrepreneur à l'AFP TV.

AFP/Alex Halada

Le papier hygiénique est devenu le symbole des produits de première nécessité sur lesquels les consommateurs du monde entier se sont rués au début de la pandémie de Covid-19. A Vienne, Erwin Perzy, héritier d'un atelier de fabrication de boules à neige ouvert par son grand-père en 1900, a observé cette folie collective avec distance mais sa fille lui a suggéré de s'emparer du phénomène. «C'est elle qui m'a convaincu que ce serait drôle», confie l'entrepreneur à l'AFPTV.

Des flocons se déposent sur le PQ

Dévoilés sur internet alors que la vie commerciale était à l'arrêt dans toute l'Autriche à cause de l'épidémie, les premiers exemplaires de ces globes à l'intérieur desquels des flocons délicats volent autour d'un petit rouleau blanc ont fait fureur, selon la famille Perzy.

Avec plusieurs milliers d'exemplaires vendus, la manufacture dit avoir eu du mal suivre le rythme des commandes. «En temps de crise, les gens ont beaucoup d'autres préoccupations et cette boule à neige, c'est un petit bonheur dont on peut se réjouir», décrit Erwin Perzy, pour tenter d'expliquer ce succès.

«Jamais fermée, même pendant les guerres»

Comme toutes les entreprises, la manufacture située dans les faubourgs de Vienne a toutefois dû encaisser le choc de la mise à l'arrêt des commerces. «Mon père m'a toujours dit que notre entreprise n'a jamais été fermée, même pendant les deux guerres». En 1900, le grand-père de M. Perzy, un réparateur d'instruments médicaux, cherchait à améliorer l'éclairage dans les salles d'opération lorsqu'il a eu l'idée d'utiliser une boule de verre remplie d'eau et de semoule, dans le but d'augmenter la clarté.

La boule à neige est née

L'idée n'a pas fonctionné, mais la boule à neige était née. Son créateur a déposé un brevet et s'est lancé dans leur production. La neige qui doit flotter avec légèreté autour du motif est un secret de fabrication jalousement gardé.

Aujourd'hui, la famille continue à les assembler dans ses ateliers avec une quinzaine de salariés, assistés d'une quarantaine de travailleurs à domicile. Quelque 200.000 pièces sont vendues chaque année en Autriche mais aussi au Japon aux Etats-Unis, au Moyen-Orient.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!