Espagne: Le paradis de la biture veut se racheter une vertu
Actualisé

EspagneLe paradis de la biture veut se racheter une vertu

Station balnéaire synonyme de sexe et d'alcool, Magaluf impose dès aujourd'hui des règles draconiennes aux touristes. Les jeunes Britanniques s'en fichent.

par
arg
Les rues de la station balnéaire accueillent une fiesta non-stop

Les rues de la station balnéaire accueillent une fiesta non-stop

Soleil, mer turquoise, sable fin... et des hordes d'ados britanniques ivres morts: une carte postale que les autorités de Magaluf tentent de faire oublier. Depuis mardi, la municipalité dont dépend la mythique station balnéaire majorquine a imposé une nouvelle série de mesures draconiennes.

Consommation et vente d'alcool sont désormais prohibées dans la rue de 20h à 8h du matin. Les touristes interpellés nus ou qui urinent en public s'exposent à des amendes allant jusqu'à 3000 euros. Quant aux «bar crawls», sorte de rallyes alcoolisés de bar en bar, ils sont désormais soumis à autorisation. C'est au cours d'une de ces virées, en 2014, qu'une jeune fille avait été filmée en train de pratiquer des fellations sur 24 hommes. La scène avait suscité une énorme polémique, au Royaume-Uni comme en Espagne.

Les autorités espèrent aussi faire cesser la mode du «balconing», qui consiste à se jeter de son balcon dans la piscine de l'hôtel. Ce «sport» a fait une dizaine de morts et blessés graves, ces dernières années.

36 policiers pour des milliers de fêtards

L'arsenal de nouvelles règles, assorties d'affiches de prévention et de caméras de surveillance, n'impressionnent guère les vacanciers débarqués cette semaine aux Baléares. «On est là pour une raison: se prendre une putain de mine et profiter de la vie!» rigole Hannah, 19 ans, interrogée par «The Telegraph». Jason Moore, journaliste anglais installé à Majorque, ne croit pas à un changement radical: «Face à des milliers de personnes qui se soûlent, on aurait besoin au moins de 130 policiers», explique-t-il à «The Guardian». Le commissariat local n'a que 36 agents à disposition.

Le grand nettoyage de Magaluf intervient alors que la station s'oriente vers une nouvelle clientèle, plus mûre et plus raisonnable. Un nouveau complexe de luxe a récemment ouvert ses portes. «Ces mesures vont créer un nouveau cadre pour que tous les touristes internationaux apprécient leurs vacances», promet Jaime Martinez, responsable du tourisme des Iles Baléares.

Ton opinion