Canton de Zurich: Le parc d’innovation à Dübendorf est mal parti
Actualisé

Canton de ZurichLe parc d’innovation à Dübendorf est mal parti

Le Tribunal administratif zurichois a mis un coup d’arrêt au projet de parc d’innovation à l’aérodrome de Dübendorf, jugé trop grand pour un simple plan d’aménagement.

La commune de Dübendorf veut réaménager l’aérodrome et en faire un parc d’innovation.

La commune de Dübendorf veut réaménager l’aérodrome et en faire un parc d’innovation.

KEYSTONE

Le projet de parc d’innovation à l’aérodrome de Dübendorf (ZH) a du plomb dans l’aile. Le Tribunal administratif zurichois a annulé le plan d’aménagement prévu à cet effet par le gouvernement cantonal. Le projet est trop grand pour un simple plan de ce type et se trouve principalement en zone agricole, invoquent les juges.

Aujourd’hui, seul un pavillon d’information en bois a été construit sur le site. Le reste du projet des autorités zurichoises et de la fondation du parc d’innovation ne pourra toutefois pas prendre son cours comme prévu. En effet, la cour administrative cantonale a annulé le plan d’aménagement dans un verdict rendu public mardi.

Inapproprié pour un quartier entier

Les juges donnent raison à un riverain qui avait fait recours contre la décision de la Cour d’appel en matière de construction de le débouter. Ils estiment, comme lui, que le plan d’aménagement cantonal n’est pas valable. Ce type d’instrument ne peut s’appliquer qu’à des constructions ou à des installations uniques, telles que des hôpitaux ou des écoles cantonales.

Or le plan d’aménagement du «Parc d’innovation de Zurich» s’étale sur une surface totale de 36 hectares pour une surface d’exploitation allant jusqu’à 410’000m2. Il s’agirait de l’équivalent d’un nouveau quartier à Dübendorf. Le plan couvrirait donc en réalité une zone à bâtir, constate le tribunal.

Argument de l’innovation insuffisant

L’objectif du gouvernement zurichois de soutenir l’innovation n’est pas un argument suffisant pour percevoir les bâtiments prévus comme un projet unique. L’établissement de zones à bâtir étant de la responsabilité unique des communes, la mise en place d’un plan cantonal d’aménagement pour le parc d’innovation est donc inappropriée, conclut le tribunal administratif zurichois.

Il en va de même pour les terres agricoles concernées par le projet. Celles-ci ne peuvent être touchées que dans le cadre d’un simple projet de construction. Or les terres agricoles représentent la plus grande partie de la surface convoitée.

Projet d’expo nationale X-27 menacé?

La direction cantonale des infrastructures a pris acte de la décision du Tribunal cantonal administratif, indique-t-elle. Elle n’a pas encore décidé si elle allait ou non déposer un recours au Tribunal fédéral contre ce verdict.

Malgré cette déconvenue, la fondation du «Parc d’innovation de Zurich» ne voit pas son projet menacé pour autant. Dans de grands projets de ce type, des retards sont toujours possibles, relativise-t-elle.

La décision de la justice administrative pourrait avoir un impact sur la course à l’organisation d’une éventuelle exposition nationale en 2027. Une association regroupant d’anciens collaborateurs d'Expo.02 propose de mettre sur pied le grand événement sur le site du parc d’innovation. Son projet est intitulé X-27.

(ATS/NXP)

Ton opinion