Actualisé 26.10.2014 à 17:45

Football - Super League

Le Parc St-Jacques gronde

Même s'il serait injuste de déjà dresser un bilan en profondeur, force est de constater que les premiers mois de Paulo Sousa à la tête du FC Bâle sont mitigés.

Les Rhénans ont été tenus en échec chez eux par un bon FC Sion (1-1), lors de la 13e journée de Super League.

Un résultat qui ne porte pas à conséquence puisque le FC Zurich, leader du classement, a également séché ce week-end, à domicile contre St-Gall (1-1). Mais un résultat qui ravive les quelques tensions qui sont apparues ces dernières semaines autour d'un FCB insuffisant et, souvent, mal organisé.

Bien sûr, il convient de rendre hommage à des Sédunois convaincants, portés par leur duo de récupérateurs à mi-terrain Kouassi - Ndoye. Les Valaisans se sont même offert le luxe de mener au score grâce à Konaté à la 48e. Ils ont toutefois été pris en défaut à la 64e sur un centre de Zuffi converti par Sio.

Pari mal embarqué

Ce qui n'a pas suffi à calmer un Parc St-Jacques qui a sifflé son équipe pendant et après le match. L'exigeant public bâlois ne goûte que peu le partiel de quatre points en trois matches de Super League, assombri par la défaite de mercredi en Ligue des champions chez Ludogorets.

Pour rappel, les dirigeants du FCB avaient décidé de ne pas poursuivre la collaboration avec leur entraîneur Murat Yakin et avaient remplacé celui-ci par Paulo Sousa en reprochant à l'ancien international suisse un jeu pas assez spectaculaire... Bernhard Heusler et son directoire s'en mordront-ils les doigts?

La chance de Bâle est que Zurich, lui aussi tombé durant la semaine sur la scène européenne (contre Villarreal en Europa League), éprouve également des difficultés à digérer la répétition des efforts. La formation d'Urs Meier a pourtant cru avoir fait le plus dur en ouvrant la marque, sur penalty, par Chikhaoui (58e). Un penalty sur lequel Besle a fait pâle figure en perdant tout d'abord le ballon après un très mauvais contrôle puis ensuite en commettant une faute sur Chermiti.

Mais les Brodeurs ont su répondre par Karanovic (73e), reprenant du même coup la troisième place du classement à Thoune. Les Bernois n'ont pas réussi à se défaire d'Aarau (0-0) au terme d'une partie terne. Ils ont pourtant été les plus actifs, en première mi-temps surtout.

Que des nuls!

Les deux formations auraient toutefois pu l'emporter, Thoune sur une action de Sadik qui a contraint Mudrinski à sauver sur sa ligne (84e) ou Aarau si le bon tir de Wieser n'avait pas terminé sur le poteau (58e).

Quatrième et dernier match du week-end - Lucerne - Young Boys a été déplacé au 3 décembre -, et quatrième... match nul! Vaduz et les Grasshoppers n'ont en effet pas su se départager au Rheinpark (1-1). Les Liechtensteinois ont frappé les premiers par Pascal Schürpf juste avant la pause mais ont courbé l'échine peu avant l'heure de jeu devant Anatole Ngamukol. GC a terminé la rencontre à dix à cause de l'expulsion d'Amir Abrashi à la 75e, coupable d'une voie de fait. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!