Education: Le parent idéal est impliqué et réceptif
Actualisé

EducationLe parent idéal est impliqué et réceptif

Il n'existe pas d'école pour apprendre à être un parent parfait. En revanche, des études scientifiques prouvent qu'avec une forte autorité, les enfants rencontrent plus de succès.

par
cgo
Les enfants dont les parents sont autoritaires réussissent mieux à l'école.

Les enfants dont les parents sont autoritaires réussissent mieux à l'école.

Est-ce qu'un parent qui en fait trop, ça aide l'enfant ou, au contraire, cela lui porte préjudice? C'est à cette question qu'a tenté de répondre le «New York Times». Selon les recherches effectuées par la psychologue Diana Baumrind, de l'université de Californie à Berkeley, ce qui qualifie un parent d'«idéal» est l'implication et la réceptivité. Un bon parent attend aussi beaucoup de son enfant tout en respectant son autonomie.

L'impact sur les enfants lorsque les parents sont exigeants et autoritaires? Ils réussissent mieux dans la vie, tant au niveau académique, que sur les plans psychologique et social, contrairement à ceux dont les géniteurs sont permissifs et moins impliqués.

Mais être trop présent, trop souvent derrière son enfant et lui répéter à quel point il est doué ne serait pas non plus la stratégie à adopter, d'après une autre psychologue, de l'université de Stanford. En effet, ses expériences avec des enfants qui devaient réaliser un puzzle ont démontré que ceux qui n'étaient pas encouragés étaient davantage motivés à réussir. Ils montraient également une plus grande confiance en eux et de plus grands progrès en général dans l'assemblage de puzzles.

Ton opinion