Actualisé 16.02.2017 à 16:02

Cuba

Le parfumeur Guerlain de retour à La Havane

Guerlain vient de se réinstaller à Cuba, après 50 ans d'absence. Le parfumeur français a inauguré une boutique dans les mêmes locaux qu'occupait son premier magasin ouvert il y a un siècle.

La «Casa Guerlain» a ouvert ses portes fin janvier sur la célèbre avenue du Prado, qui relie le centre de la vieille Havane au bord de mer. Elle avait déjà accueilli en mai dernier un défilé du couturier Chanel, marquant le retour des maisons de luxe sur l'île de Raul Castro.

L'espace exigu d'une vingtaine de mètres carrés, qui a conservé les boiseries et le carrelage d'époque, propose des produits du célèbre parfumeur parisien, mais aussi d'autres maisons telles que Dior, Givenchy, Hermès, Versace, Mugler, Azzaro, Loewe ou Issey Miyake.

Cette diversité est le fruit d'un accord entre Guerlain et Saint Rémy Trading, importateur de produits de luxe à Cuba depuis 22 ans. Ce dernier se charge de la gestion de la boutique.

Majorité de Cubains

Depuis l'ouverture du magasin il y a trois semaines, Susel Ferran, responsable de Saint Rémy Cuba, constate que «95% de la clientèle est composée de Cubains», dont ceux de la diaspora qui multiplient les visites sur l'île depuis l'annonce du dégel avec les Etats-Unis fin 2014.

«Ce peut être des Cubains vivant ici ou des Cubains de l'étranger qui veulent offrir des cadeaux à la famille. Les touristes ne représentent que 5%» de la clientèle, ajoute Mme Ferran.

Somme hors de portée

Les parfums vendus dans la boutique peuvent atteindre 155 dollars (153,40 francs), une somme hors de portée de nombreux Cubains dans un pays où le salaire moyen ne dépasse pas les 30 dollars. Mais sont aussi proposées des fragrances bon marché de marques plus confidentielles.

Le magasin, ouvert dans les mêmes locaux en 1917, avait fermé ses portes au milieu des années 1960, peu après une révolution castriste qui ne cachait pas son aversion pour le luxe avant d'assouplir sa politique ces dernières années pour lisser son image à l'international. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!