Hockey sur glace – Le pari gagnant de Sergei Fedorov

Publié

Hockey sur glaceLe pari gagnant de Sergei Fedorov

Légende du hockey russe alors qu’il était joueur, Fedorov est aujourd’hui l’entraîneur du CSKA de Moscou. Face au Dynamo, il a sorti son gardien en prolongation.

par
Claude-Alain Zufferey
Sergei Fedorov, l’entraîneur du CSKA Moscou, tout content du coup qu’il vient de jouer au Dynamo Moscou.

Sergei Fedorov, l’entraîneur du CSKA Moscou, tout content du coup qu’il vient de jouer au Dynamo Moscou.

imago images/SNA

Après avoir été General Manager du CSKA Moscou pendant cinq saisons, Sergei Fedorov (51 ans) est l’entraîneur du club moscovite depuis le début du présent exercice.

L’homme aux 1431 matches de NHL, pour 1357 points, a tenté un coup de poker dans une rencontre de KHL face au Dynamo Moscou: il a sorti son gardien alors que les deux équipes étaient en pleine prolongation.

Cette manœuvre pour le moins risquée s’est finalement avérée payante, puisque le CSKA a marqué le 3-2 par Nikita Nesterov, alors qu’il jouait en supériorité numérique, à quatre contre trois.

La NHL n’aime pas du tout ça

Du côté de Moscou, ce bluff réussi a rapporté deux points à la formation de Fedorov. En NHL, une franchise qui agit de la sorte gagne aussi le match et les deux points. Mais cela est très mal vu.

À tel point que la plus grande ligue du monde a établi un point de règlement qui doit faire réfléchir plus d’un entraîneur avant de vouloir tenter de jouer à quatre contre trois en prolongation: «Une équipe peut retirer son gardien en prolongation afin de le remplacer par un autre joueur. Mais si l’équipe qui a retiré son gardien perd le match pendant que le gardien est sur le banc, elle ne gardera pas le point obtenu normalement lors d’une défaite en prolongation.» Section 10, article 84.2.

Ton opinion

0 commentaires