Immobilier militaire: Le Parlement libère 407,8 millions
Actualisé

Immobilier militaireLe Parlement libère 407,8 millions

Après le National, le Conseil des Etats a approuvé mercredi par 34 voix sans opposition un crédit supérieur de plus de 100 millions à celui de 2011.

Le Conseil national a octroyé plus de 400 millions à l'armée pour ses infrastructures.

Le Conseil national a octroyé plus de 400 millions à l'armée pour ses infrastructures.

Quelque 160 millions sont destinés aux investissements dans l'infrastructure d'instruction et 90 millions à l'infrastructure d'engagement. Toutes les régions linguistiques seront concernées par les travaux, a souligné Jean-René Fournier (PDC/VS) au nom de la commission.

Un montant de 52,25 millions est notamment demandé pour la première étape de l'assainissement total de la place d'armes de Bure (JU), une caserne vieille de près de 50 ans. Des efforts pour un chauffage plus écologique devraient être faits lors des prochaines étapes. La rénovation d'un téléphérique desservant une station radar militaire est quant à elle devisée à 35,9 millions.

Autres crédits dépassant les 10 millions: 18,4 millions pour un nouveau tronçon du réseau de transmission à large bande (fibre optique) entre le pied du Jura et le massif de la Gemmi (BE/VS), 14,5 millions pour la remise en état de surfaces d'exploitation affectées au service de vol à l'aérodrome de Payerne (VD). Concernant la fibre optique, un rapport apportera des précisions sur la sécurité du recours à cette technologie.

Les autres projets, moins chers, portent sur la rénovation d'un ouvrage de commandement, l'assainissement d'une installation d'approvisionnement en eau et la réalisation de mesures de sécurité. Environ 120 millions sont destinés à des travaux de maintenance en attente pour des infrastructures existantes, tels que l'assainissement de plusieurs halles polyvalentes.

(ats)

Ton opinion