Indonésie – Le Parlement ratifie la construction de la nouvelle capitale à Bornéo

Publié

IndonésieLe Parlement ratifie la construction de la nouvelle capitale à Bornéo

Le gouvernement indonésien prévoit d’implanter Nusantara, sa nouvelle capitale politique, sur l’île de Bornéo, à 2000 km de Djakarta. Le Parlement a donné son feu vert mardi.

Le projet avait été annoncé par le président indonésien Joko Widodo (à gauche), à Bornéo, en 2019.

Le projet avait été annoncé par le président indonésien Joko Widodo (à gauche), à Bornéo, en 2019.

AFP

Le parlement indonésien a voté, mardi, une loi approuvant le transfert de la capitale de Djakarta, sur l’île densément peuplée de Java, vers Bornéo, île qui abrite l’une des plus grandes forêts tropicales au monde. La nouvelle capitale politique de l’archipel d’Asie du Sud-Est, baptisée Nusantara, doit être construite à 2000 kilomètres de l’actuelle, qui devrait rester la capitale économique.

La Chambre basse du Parlement indonésien a approuvé le cadre législatif du projet, qui avait été annoncé par le président Joko Widodo en 2019. Djakarta, une agglomération géante de plus de 30 millions d’habitants, manque d’infrastructures, est affectée par des embouteillages géants, un haut niveau de pollution et voit sa zone côtière s’enfoncer sous le niveau de la mer, provoquant de fréquentes inondations.

Sur plus de 56’000 hectares

La nouvelle capitale occupera plus de 56’000 hectares dans la province de Kalimantan Est, sur l’île de Bornéo, partagée entre l’Indonésie, la Malaisie et Brunei. Au total, plus de 256’000 hectares ont été réservés en vue d’une expansion du projet.

Les premières maquettes de la nouvelle capitale montrent un projet utopiste de ville intelligente construite au milieu des arbres, mais peu de détails ont été confirmés à ce stade. La construction du projet, qui devait débuter dès 2020, a été ralentie par la pandémie. Elle devrait s’étaler en plusieurs étapes, jusqu’en 2045.

«À vélo ou à pied»

Lundi, le président Joko Widodo a indiqué que dans la nouvelle capitale «zéro émission», «les gens seront proches de toute destination, et pourront s’y rendre à vélo ou à pied». «Cette capitale aura des bureaux gouvernementaux», mais sera aussi «une nouvelle métropole intelligente, qui pourra attirer des talents internationaux et sera un centre pour l’innovation».

Nusantara, qui signifie «archipel» en indonésien, a été choisi parmi une liste de 80 noms, car il est reconnaissable facilement par les citoyens et facile à mémoriser, a expliqué le ministre au Développement, Suharso Monoarfa.

À 33 milliards, le budget sera réévalué

La future capitale sera gouvernée par l’Autorité gouvernementale pour la capitale, une nouvelle entité dirigée par un responsable nommé par le président pour un mandat de cinq ans, selon la loi adoptée par le Parlement. Un décret présidentiel détaillera le budget du projet, évalué précédemment à 33 milliards de dollars.

En Asie, la Malaisie a également déménagé sa capitale administrative à Putrajaya, en 2003, tandis que la Birmanie a établi une nouvelle capitale à Naypyidaw, en 2006.

Le palais présidentiel de Nusantara tel qu’imaginé par les concepteurs du projet.

Le palais présidentiel de Nusantara tel qu’imaginé par les concepteurs du projet.

AFP
(AFP)

Ton opinion

0 commentaires