Valais: Le Parlement se penchera sur la pollution au mercure
Actualisé

ValaisLe Parlement se penchera sur la pollution au mercure

Un débat spécial sur la pollution au mercure touchant la région de Viège (VS) va être organisé au mois de mars.

Une partie de l'usine Lonza au bord du Rhône, à Viège (VS).

Une partie de l'usine Lonza au bord du Rhône, à Viège (VS).

Le Grand Conseil valaisan organise un débat spécial sur la pollution au mercure qui affecte la région de Viège (VS) lors de sa session du mois de mars. Environ 25 interventions ont été déposées qui seront traitées lors de cette demi-journée.

Les parlementaires recevront les réponses du gouvernement par écrit le lundi matin au début de la session, a expliqué mercredi le chef du service parlementaire Claude Bumann. Les députés auront ainsi le temps de prendre connaissance des réponses avant le débat agendé le jeudi après-midi.

Le dossier est sensible. Le bureau du Grand Conseil a voulu donner un maximum de temps de réflexion aux députés, a déclaré le président du parlement Grégoire Dussex. Il souhaite que le débat soit bien ordonné et que les discussions se limitent au strict nécessaire.

Deux interventions réclament la constitution d'une commission d'enquête parlementaire sur la problématique du mercure. Elles ne seront que développées par leurs initiateurs jeudi après-midi. Le débat et le vote qui pourraient suivre sont d'ores et déjà agendés le vendredi matin. Là aussi, le bureau veut laisser le temps de la réflexion aux députés.

La pollution au mercure touche 175 parcelles de la zone à bâtir de Viège et de Turtig (VS) et plusieurs terrains agricoles. Une centaine de parcelles doivent être assainies. L'Etat du Valais a lancé une vaste investigation sanitaire. Cette pollution trouve son origine dans les rejets d'eaux industrielles chargées de mercure de la Lonza dans les années 1930 à 1970. (ats)

Ton opinion