Grisons: Le parlement soutient une candidature aux JO 2026

Actualisé

GrisonsLe parlement soutient une candidature aux JO 2026

Les élus ont plébiscité ce projet, auquel ils doivent encore accorder un crédit de 25 millions, vote agendé à mardi.

Certains élus grisons affichaient clairement leur position, avec un bonnet et un badge aux couleurs de la candidature «Olympia Grisons» pour les JO d'hiver de 2026.

Certains élus grisons affichaient clairement leur position, avec un bonnet et un badge aux couleurs de la candidature «Olympia Grisons» pour les JO d'hiver de 2026.

Keystone

Le parlement des Grisons est favorable à une candidature du canton pour les Jeux olympiques d'hiver 2026. Et il se prononcera mardi sur un crédit de 25 millions de francs. Les citoyens devraient eux aussi voter sur cette enveloppe, le 12 février prochain.

La proposition du PS de renvoyer la copie au gouvernement a été balayée par 98 voix contre 17, au terme d'un débat de presque quatre heures. Les socialistes ne refusent pas complètement les JO, mais ils voulaient obtenir des informations supplémentaires.

Le Parti socialiste demande plus de transparence concernant les documents existants ou des engagements contraignants des partenaires extra-cantonaux, notamment Zurich. C'est surtout la ville qui joue un rôle important dans la candidature grisonne.

Les partis bourgeois ont, eux, tous parlé d'une même voix. Ils ont estimé que le canton avait urgemment besoin d'une impulsion économique, avant tout dans les périphéries, où les effets de l'initiative sur les résidences secondaires et la crise du tourisme se ressentent fortement. L'ensemble du canton peut profiter des Jeux, estiment-ils.

Projet des milieux économiques

Si les citoyens grisons acceptent ce crédit en février, ils devront voter une nouvelle fois, probablement l'automne prochain, pour se prononcer sur un projet définitif, pour autant que les Grisons soient choisis par Swiss Olympic comme candidat helvétique à l'organisation des JO d'hiver 2026.

Le projet «Olympia Grisons» a été lancé par les milieux économiques du canton. Le dossier prévoit l'utilisation d'infrastructures déjà existantes. Des sites hors des Grisons sont aussi prévus.

Les citoyens grisons avaient déjà été appelés à se prononcer en 2013 sur une candidature pour le JO d'hiver 2022 à Davos et Saint-Moritz. Ils avaient alors rejeté le projet avec 53% de non. En 1980, ils avaient refusé par 77% des votants une éventuelle candidature pour les Jeux d'hiver de 1988.

Quatre projets

Au total, quatre projets sont en lice pour organiser les JO d'hiver 2026 en Suisse: «Olympia Grisons» (Suisse orientale), «The Swiss Winter Games» (tous les cantons romands et le canton de Berne), «Switzerland 2026» (multi-régions) et «2026 - Games for our future» (sur toute la Suisse).

Les candidats ont jusqu'au 15 décembre pour remettre leur dossier de candidature à Swiss Olympic, qui fera son choix en mars 2017. Le dépôt officiel d'une candidature suisse auprès du CIO, si elle se confirme, devrait avoir lieu au début de 2018. L'élection de la ville hôte pourrait se dérouler durant l'été 2019.

Le Conseil fédéral est prêt à soutenir, y compris financièrement, une candidature suisse aux JO d'hiver de 2026. Au début décembre, il a annoncé avoir décidé de mettre sur pied un groupe de travail interdépartemental. Placé sous la direction de l'Office fédéral du sport, ce groupe soutiendra les principaux responsables de la candidature suisse lors des études de faisabilité en leur fournissant conseils et informations stratégiques.

Sondage

Selon un sondage publié par Demoscope en juillet, 57% des 1000 personnes interrogées en Suisse voteraient «oui» à une candidature helvétique pour les Jeux olympiques. Toutefois, 55% des sondés pensent que les coûts dépasseraient les avantages. Une majorité de 59% est favorable à un projet décentralisé. La candidature des Grisons est celle qui rassemble le plus de soutien.

La Suisse a déjà organisé deux fois les Jeux olympiques d'hiver, à Saint-Moritz en 1928 et 1948. Elle a aussi connu deux échecs: Sion avait échoué par deux fois, pour les Jeux de 2002, finalement accordés à Salt Lake City, et de 2006, qui s'étaient déroulés à Turin. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion