Zurich: Le Parlement zurichois dit non à la BCZ

Actualisé

ZurichLe Parlement zurichois dit non à la BCZ

Le Grand Conseil zurichois a refusé lundi que la Banque Cantonale de Zurich émette des bons de participation sans droit de vote. Par 106 voix contre 60, il a dit non à une «privatisation rampante».

Le Législatif zurichois a biffé cette disposition du règlement de la BCZ. D'autres cantons comme Thurgovie et Glaris autorisent encore une telle pratique.

La banque devra en outre verser plusieurs millions de francs de garanties d'Etat. La BCZ a proposé de payer 20 millions de francs par année au canton, mais le parlement a décidé qu'il préférait fixer d'année en année le montant que la banque devra lui attribuer. (ats)

Ton opinion