Actualisé 15.07.2010 à 17:38

Affaire PolanskiLe parquet de Los Angeles ignore la demande suisse

Le courant ne semble pas avoir passé entre Washington et Los Angeles dans l'affaire Polanski.

Roman Polanski aurait quitté la Suisse pour une destination inconnue.

Roman Polanski aurait quitté la Suisse pour une destination inconnue.

Une porte-parole du parquet de la ville californienne affirme n'avoir jamais entendu parler de la demande suisse de se voir remettre un procès-verbal.

Les propos de la porte-parole ont été répercutés par l'agence de presse internationale AP. A Berne, le Département fédéral de justice et police rappelle que la requête était adressée à son pendant américain.

«Le département de la justice est notre interlocuteur dans une procédure d'extradition», a précisé jeudi à l'ATS le porte-parole du DFJP Guido Balmer. Berne a envoyé sa demande le 5 mai. Le ministère américain a répondu le 13: il a refusé, en évoquant une clause de confidentialité, de transmettre le procès-verbal d'une audition menée le 26 janvier 2010.

Or ce document devait permettre de clarifier si le juge avait bien assuré aux représentants des parties, lors d'une séance le 19 septembre 1977, que les 42 jours que Roman Polanski avait passés dans la division psychiatrique d'une prison californienne couvraient la totalité de la peine d'emprisonnement qu'il devait exécuter. Le refus de transmettre ce procès-verbal est l'un des arguments de la Suisse pour refuser d'extrader le cinéaste.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!