Décès à «Koh-Lanta»: Le parquet dément la présence d'anabolisants

Actualisé

Décès à «Koh-Lanta»Le parquet dément la présence d'anabolisants

Des analyses toxicologiques du corps de Gérald Babin, candidat mort lors du tournage de «Koh-Lanta», auraient montré la présence d'anabolisants, selon «Le Point». Le parquet assure le contraire.

par
cga/fab

L'autopsie de Gérald Babin, le candidat de l'émission de télé-réalité décédé lors du tournage de l'émission au Cambodge, n'a pas montré d'anomalies particulières. Par contre, jeudi matin, «Le Point», cité par iTélé, prétendait que les analyses toxicologiques auraient révélé des traces d'anabolisants dans son corps. La prise de tels stéroïdes produit une augmentation de la masse musculaire et de la force physique.

Une information démentie en fin de matinée par le parquet de Créteil, en charge de l'enquête pour «homicide involontaire» sur la personne de Gérald Babin. «A ce stade des examens et analyses, aucune trace de produit suspect n'a été détectée», a-t-il assuré sur Europe 1. Les autorités françaises ont précisé que des analyses toxicologiques sont cependant encore en cours et que le rapport d'autopsie final n'a pas encore été réalisé.

Filmer à tout prix?

Selon la chaîne d'information iTélé sur les rushes vidéo du tournage, fournis par la production aux enquêteurs, au moment du malaise du candidat, on entendrait une voix ordonner: «N'intervenez pas, continuer à filmer!»

Cela relancerait donc les rumeurs selon lesquelles le médecin serait intervenu trop tard, sur ordre de la production.

«Rien d'alarmant»

«Il n'y avait rien d'alarmant», avait pourtant déclaré Guillaume, un candidat de l'équipe de Gérald Babin, mardi au Grand Journal de Canal+. Le jeune homme a précisé qu'il a cru à un malaise dû à la chaleur régnant au moment des faits.

Même son de cloche pour Franck Firmin-Guion, patron d'Adventure Line Productions, également invité à l'émission de Denisot. Le médecin de l'émission a effectué un premier diagnostic: déshydratation. De l'eau a été donnée au candidat. La tension a été prise, et elle ne révélait rien d'anormal. «Gérald Babin a alors été placé au repos, à l'ombre, a expliqué le producteur. Comme après deux heures, cela n'allait toujours pas, décision a été prise de l'emmener par bateau à l'hôpital. Et c'est là, sur le bateau, que Babin a fait un premier arrêt cardiaque.»

Les premières analyses du corps de Gérard #Babin, candidat de «Koh-Lanta», ont montré la présence d'anabolisants, selon Le Point.— itele (@itele) April 4, 2013

Les premières analyses du corps de Gérard #Babin, candidat de «Koh-Lanta», ont montré la présence d'anabolisants, selon Le Point.— itele (@itele) April 4, 2013

Ton opinion