Venezuela: Le parti de Chavez clame déjà sa victoire
Actualisé

VenezuelaLe parti de Chavez clame déjà sa victoire

Le parti du président vénézuélien Hugo Chavez a déclaré dimanche que la victoire du «oui» au référendum constitutionnel qui rendrait possible une nouvelle candidature présidentielle semblait «irréversible», selon des sondages sortie des urnes auxquels il a eu accès.

«La journée d'aujourd'hui est sans aucun doute une journée de célébration», a déclaré un des dirigeants du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV), Ali Rodriguez, lors d'une conférence de presse vers 16h30 (21h00 GMT), une heure et demi avant la fermeture des bureaux de vote.

M. Rodriguez, qui est aussi ministre des Finances, a ajouté que «selon des sondages réalisés à la sortie des urnes, la tendance est irréversible et la réponse que le peuple a donné est irréversible», tout en appelant l'opposition à ne pas encourager la violence lorsque les résultats seront annoncés.

Les bureaux de vote, ouverts à 6h00 (10h30 GMT), doivent en principe fermer à 18h00 (22h30 GMT).

Les déclarations de ce dirigeant ont suscité l'indignation de l'opposition, qui a rappelé que le scrutin n'était pas clos.

Juan Carlos Caldera, membre du parti Primero Justicia (opposition) a ainsi publiquement demandé au Conseil national électoral (CNE) de veiller à ce que ce type d'affirmations ne se répète pas.

Le texte soumis aux électeurs modifie cinq articles de la constitution en permettant que président, maires, députés et gouverneurs puissent se représenter autant de fois qu'ils le souhaitent.

La règle actuelle n'autorise pas plus de deux mandats consécutifs, ce qui obligerait le président socialiste Hugo Chavez, élu en 1998 et réélu en 2006, à quitter le pouvoir à l'issue de son deuxième mandat, début 2013. (afp)

Ton opinion