PBD: Le parti suisse verra le jour à la Toussaint
Actualisé

PBDLe parti suisse verra le jour à la Toussaint

Le Parti bourgeois démocrate (PBD) verra le jour à l'échelon national le 1er novembre à Glaris lors d'une assemblée de délégués.

Ses dirigeants, dont le président, seront élus à cette occasion.

La date a été fixée par les trois sections cantonales existantes: Berne, les Grisons et Glaris, ont-elles indiqué samedi dans un communiqué. Les conseillers fédéraux Eveline Widmer- Schlumpf et Samuel Schmid assisteront à l'assemblée qui votera aussi les statuts du parti.

Il s'agira notamment de rendre possible l'affiliation de partis cantonaux, de sections locales, mais aussi de simples individus, a expliqué à l'ATS le conseiller aux Etats Werner Luginbühl. Les noms d'éventuels candidats à la présidence n'ont pas été dévoilés.

M. Luginbühl «n'exclut pas complètement» de prendre la tête du parti, mais «ne se trouve certainement pas en première ligne», a-t- il dit. Outre le président et le vice-président, la direction devrait compter trois autres membres, vraisemblablement les présidents des partis fondateurs bernois, grison et glaronais.

Le conseiller aux Etats souligne que le PBD devrait dans un proche avenir s'étendre à d'autres régions de la Suisse. Il a reçu des échos favorables des cantons de Zurich, Argovie, St-Gall et Zoug. Pour l'instant rien ne se profile en Suisse romande.

Le nombre d'adhérents au nouveau parti est difficile à prévoir. Si le PBD du canton de Berne a déjà dépassé le millier de membres, celui des Grisons doit lutter avec la nouvelle UDC grisonne qui gagne du terrain notamment à Coire et dans la vallée du Rhin.

(ats)

Ton opinion